Présidence FSF : Le challenger d’Augustin Senghor, Mady Touré, promet une limitation des mandats et une gestion transparente.


Présidence FSF : Le challenger d’Augustin Senghor, Mady Touré, promet une limitation des mandats et une gestion transparente.
« Pour le renouveau du football sénégalais », Mady Touré, candidat déclaré au poste de président de la fédération sénégalaise de football (Fsf), promet de mener à bien le projet de limitation des mandats entre autres points contenus dans son programme rendu public. À moins de deux mois de l’assemblée générale élective fixée le 7 août 2021, l’unique adversaire déclaré pour le moment, du président sortant, réitère sa volonté d’insuffler le changement. 

Dans le document déclinant son offre programmatique répartie en sept axes, le président de Génération Foot a mis l’accent sur la bonne gouvernance qui, d’après lui, passera par une gestion moderne, une mise à niveau des textes régissant la Fsf par le biais d’un cadre normatif qui intégrera les modèles des statuts de la FIFA ainsi que d’une transparence totale dans la gestion des fonds de la fédération de football. Pour ce faire, la publication des comptes sur le site de la fédération sera de miselit-on dans le document qui ajoute que« La confiance des acteurs s’acquiert par une gestion transparente des fonds de la Fsf. » 

Revenant à la question relative à la limitation des mandats, notamment celui du président de la Fsf, il promet une « Révision des textes, limitation des mandats, cumul de postes, changement du mode de scrutin (Alinéa a,b,c et d du l’article 22.) Une sorte de réponse à un débat qui est plus que jamais d’actualité au crépuscule du troisième mandat d’Augustin Senghor qui, sauf surprise devrait se représenter pour briguer un 4ème bail. 

Enfin, il a été question de la mise en place d’une nouvelle politique marketing sans oublier l’élaboration d’un plan de développement des infrastructures sportives au Sénégal. Avec comme ambition d’avoir au moins un stade de proximité de 10.000 places, d’un gazon synthétique. Le chalenger d’Augustin Senghor mettra également en exergue le développement et la promotion du football féminin. Autant de points qui passeront par un accord quadripartite ; Fédération – Collectivités locales – État – FIFA.
 
Vendredi 25 Juin 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :