Présidence CNG - « Mon refus de négocier m'a coûté … La nouvelle équipe c'est du Alioune Sarr sans Alioune Sarr… » (Kéba Kanté)


Présidence CNG - « Mon refus de négocier m'a coûté … La nouvelle équipe c'est du Alioune Sarr sans Alioune Sarr… » (Kéba Kanté)
Candidat malheureux mais combien adulé par le monde des lutteurs pour succéder au poste de Alioune Sarr à la tête du comité national de gestion de la lutte, Kéba Kanté a donné son avis sur la nouvelle équipe dirigeante mise en place cet après-midi. Et pour lui , le choix de Bira Sène pour succéder à Alioune Sarr est tout sauf une grande trouvaille. « C’est du Alioune Sarr, sans Alioune Sarr. Vous prenez le CNG vous le donnez au poulain de Alioune Sarr, qu’est-ce que l’on peut attendre de lui à part répliquer les mêmes fautes que son prédécesseur », a réagi Kanté.
 
Sur sa déception de n’avoir pas été choisi, Kanté de noter que c’est parce qu’il a refusé d’abdiquer au diktat du ministre Matar Ba qu’il n’a pas été choisi. « J’ai refusé de négocier le poste puisque pour moi c’est le monde de la lutte qui devait décider. C’est cela un autre échec de Alioune Sarr de n’avoir pas permis à la lutte d’aller vers une fédération », a-t-il ajouté.
 
Cependant il n’a pas manqué de féliciter le nouveau Président et de lui conseiller d’associer le monde la lutte à ses décisions. « Il va hériter de l'actif et du passif de l’équipe sortante. Qu’il se prépare et sache qu'il a une très grande responsabilité sur les épaules. Le CNG ne doit plus être nourri par l'argent des lutteurs ou promoteurs, il doit tout faire pour que l'État l’accompagne ».
 
Enfin, Kéba Kanté de promettre de rester dans le monde de la lutte et meme diriger à nouveau une école de lutte, comme il l’avait fait dans le passé. Il a promis de faire une importante déclaration qui permettra de se fixer encore plus sur son avenir.
Vendredi 6 Novembre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :