Préservation de la presqu’île du Cap-Vert : « Il est prévu la réalisation de travaux de protection et la stabilisation sur au moins 1,8 km de segment de trait de côte » (Abdou Karim Sall, ministre)


Le ministère de l’environnement et du développement durable est décidé à répondre aux risques des menaces géologiques et des phénomènes naturels qui planent sur le presqu’île du Cap-Vert.

Prenant part ce 26 octobre, à la table ronde sur les risques encourus par le littoral, organisée par le ministère des mines et de la géologie, le ministre de l’environnement et du développement durable a fait savoir que d’importantes réalisations sur les plans physiques et sociaux sont prévues pour faire face à la problématique.

« Il est prévu la réalisation de travaux de protection de l’île de Gorée et de la stabilisation des corniches Est et Ouest de Dakar sur au moins 1,8 km de segment de trait de côte », a-t-il soutenu devant d’éminents géologues qui ont assisté aux concertations. 

Selon Abdou Karim Sall, une provision de 9 millions de dollars a été déboursée,  pour notamment contribuer à la solution durable de la langue de Barbarie à Saint-Louis. Le ministre a par ailleurs, laissé entendre que le processus de finalisation de la loi littorale et de son décret d’application qui est en cours, permettront au Sénégal de compléter et renforcer l’arsenal juridique sur la gestion du littoral.

La politique de gestion du littoral prévoit une manne financière de 36 millions de dollars pour les 6 régions côtières que sont Dakar, Thiès, Fatick, Louga, Saint-Louis et Ziguinchor,  a confié le ministre Abdou Karim Sall.
Lundi 26 Octobre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :