Présence aux levées des corps en période de pandémie : Les rassemblements aux multiples interrogations.


Partagées entre inquiétude et obligation, les personnes qui optent de venir, en période de crise sanitaire, assister aux levées des corps de ces personnalités qui nous ont quittés, restent toutefois convaincues que "ces personnes disparues ont besoin de l'assistance de leur proches, familles et amis venus leur rendre un dernier hommage".

Selon le responsable politique du Grand parti, Mamadou Goumbala qui était venu ce matin à l'hôpital principal de Dakar pour assister à la levée du corps de son frère et ami, Alioune Badara Niang, "nous devons savoir que nous avons le devoir d'assister ces gens avec qui nous avons beaucoup partagé... Il suffira juste de respecter les gestes barrières et nous en remettre à Dieu qui protège tout le monde."

C'est relativement le cas de plusieurs autres personnalités qui ont marqué par leur présence, ces cérémonies de levée de corps et qui ont estimé que, dans notre pays, nous avons des réalités sociales auxquelles nous croyons et qui consistent à venir, renouveler "physiquement" notre soutien aux disparus...
Mercredi 5 Août 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :