Première liste post-CAN : Avec Aliou Cissé, de l’ancrage dans la continuité en équipe nationale.

Pour les barrages du Mondial 2022, Aliou Cissé a livré une liste avec deux retours, et pas de grosses surprises. Le sélectionneur du Sénégal a donné ce vendredi un effectif peu réduit (par rapport à la CAN 2021) de 26 joueurs, convoqués pour la double confrontation contre l’Egypte.


Première liste post-CAN : Avec Aliou Cissé, de l’ancrage dans la continuité en équipe nationale.

Pour coach des Lions, le métier de sélectionneur a cet avantage de laisser du temps entre la CAN Cameroun 2021 et les barrages de la Coupe du monde 2022 pour souffler, profiter de sa famille, mais aussi laisser sa réflexion infuser avant de retrouver ses joueurs. Du temps, le sélectionneur du Sénégal en a eu moins qu’il n’en demandait, après la victoire de son équipe en finale contre l’Égypte, le 6 février dernier.

 

Deux mois dix jours plus tard, le sélectionneur va retrouver ses joueurs en fin de semaine à Marrakech. L’histoire des Lions est pavée d’exceptions, mais une règle tacite veut que les élus du sacre à la CAN ne le soient pas en barrages de la CM.

 

Titillé à ce sujet en conférence de presse, ce vendredi, Aliou Cissé a précisé : « Nous avons voulu reconduire le même groupe, en qui nous avons totale confiance. En réalité,  ce groupe est dimensionné pour la coupe du monde. » Le sélectionneur a expliqué dans la foulée qu’il « était important de rester sur la continuité. »

 

Sabaly et Bingourou de retour 

 

Au sein d’un groupe où aucun cadre majeur ne manque à l’appel, le patron des Lions n’en est plus à ouvrir la porte à un petit nouveau. Tant pis pour les binationaux qui rêvaient d’intégrer la Tanière sur la route du Mondial Qatar 2022, si l'obstacle des Pharaons venait à être franchi.

 

Pour d’autres, cette liste tombe comme une main encore tendue après le sacre à la CAN Cameroun 2021. C’est le cas des champions d’Afrique n'ayant pas ou sans trop jouer, Moustapha Nam, Abdoulaye Seck, Habib Diallo ou Pape Matar Sarr.   

 

Youssouf Sabaly, qui avait manqué la CAN à cause d’une blessure, est de retour au bon moment. Autrefois présenté comme le latéral titulaire à l’égal d’un Bouna Sarr, le joueur de Real Betis tente de retrouver le temps perdu.  Mais pour Aliou Cissé, son talent et ses prestations du moment incitent à le revoir. « Il a eu à faire ses preuves. Sabaly fait partie de l’histoire de cette équipe nationale », a témoigné le coach des Lions.

 

Et pour le latéral de Bologne, Ibrahima Mbaye, l’avion va s’envoler sans lui, et pas seulement vers Marrakech (pour le regroupement) le 19 et au Caire (pour le match aller) le 25, avant la réception des Pharaons le 29 mars au Stade du Sénégal. « L’absence de Ibrahima Mbaye est due à son manque de temps de jeu », a dit le coach des Lions.

 

Lopy et Ibrahima Mbaye absents 

 

Malgré les promesses entrevues en sélection, Joseph Lopy pointe parmi les absents. « Joseph Lopy est, quant à lui, blessé. Il a du mal à revenir », se justifie le sélectionneur du Sénégal.

 

Ce rassemblement de mars sera sans doute le dernier appel d’air pour certains. Les cas Sény Dieng et Alfred Gomis sont différents. Les portiers numéro 2 et 3, éloignés des terrains pour quelques semaines, sont, comme prévu, les grands absents de ce rassemblement.

 

L’autre retour est celui du gardien du Royal Charleroi SC, plus apparu sous le maillot des Lions depuis plusieurs mois. Bingourou Kamara profite des blessures de Gomis et Dieng avec leurs clubs. Il prouve ainsi que le groupe du Sénégal reste ouvert. Du moins dans le sens de la sortie et à la marge.

Vendredi 18 Mars 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :