Première édition des journées culturelles Serigne Khassim Mbacké : L'œuvre et la vie du chef religieux revisitées par ses petits fils.

C'est à Guinguinéo, un département de la région de Kaolack qu'un guide religieux et disciple de Serigne Touba est allé s'installer en 1936. Serigne Khass Mbacké, puisque c'est de lui qu'il s'agit, perpétuait l'œuvre du fondateur du mouridisme. Et pour ce faire, il fonda le village de Darou Rahman situé à 12 kilomètres de Guinguinéo. Serigne Khass Mbacké était un érudit du Coran, un fervent mouride, un guérisseur d'une qualité humaine incommensurable qui a su convertir à l'Islam beaucoup de Ceedo et de chrétiens. Et c'est le vendredi 09 Septembre 1983 que s'en est allé à jamais ce serviteur de Dieu, laissant derrière lui un grand vide, mais aussi des petits fils orphelins d'un grand père modèle.
Des petits fils qui ont décidé de revisiter son œuvre et sa vie à travers l'institution des journée culturelles de Serigne Khass Mbacké. La première édition s'est tenue à Guinguinéo avec comme thème l'Islam et la politique. Un thème d'actualité qui s'inscrit en droite ligne des préparatifs de la présidentielle de 2019.


Mercredi 26 Décembre 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :