Pr Souleymane Mboup : « L'Iressef a fait 13 000 tests, mais c'est au dessous de ses capacités - il y a lieu de s'inquiéter de la propagation de l'épidémie au Sénégal »


En marge de la cérémonie de clôture de la session de formation dédiée au transport et à la sécurisation des prélèvements de substances infectieuses à caractère pandémique abritée par l'Iressef ce mercredi 08 juillet, le Professeur Souleymane Mboup est revenu sur l'implication de cet institut dans le dispositif de diagnostic au Sénégal. 

Selon le président fondateur de ce temple de la recherche en santé épidémiologique situé à Diamniadio, c'est plus de 13 000 tests qui ont été effectués par ses équipes depuis son intégration dans le dispositif. Mais à l'en croire, c'est bien en deçà des capacités de l'Iressef qui s'est préparée en conséquence. 

Le virologue fait savoir que sept plateformes sont mises à condition pour "aller très loin". Le personnel n'est pas en reste puisque rien que pour contrôler les résultats et leur fiabilité, le professeur Mboup renseigne que l'expertise de huit personnes est mise à contribution. Pour autant, pour le moment, son champ d'action se limite à la région de Thiès et à l'aéroport international Blaise Diagne de Diass. 

Au sujet de la situation épidémiologique, le Professeur Mboup croit qu'il y a bien lieu de s'inquiéter. "Les modèles que nous avons mis en place montrent que l'épidémie est en train de se propager. On le constate avec un nombre de cas graves et de décès...Il y a lieu de s'inquiéter, pas seulement au Sénégal mais un peu partout ailleurs", alerte le président fondateur de l'Iressef qui plaide pour le "renforcement de tout ce qui a été fait" dans la lutte contre le Coronavirus et de ne surtout pas se relacher. 
Mercredi 8 Juillet 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :