Pour une « République des Valeurs » : Les fondements de la Cité idéale du Thierno


Loin d’être satisfait de la cité réelle, Thierno Alassane Sall a théorisé la cité telle qu’elle devrait être, ce samedi, à l’occasion du lancement des activités de son mouvement dénommé la République des Valeurs. Voici les cinq piliers de la vision politique de l’ex-ministre de l’Energie ? Vision  « qui sera développée, approfondie et complexifiée dans les mois à venir » :

-       contre les logiques d’extraversion qui limitent notre souveraineté, il faut s’élever collectivement pour être les acteurs conscients de notre histoire ;

-       contre la gouvernance du court terme et le pilotage à vue d’inspiration électoraliste comme on le relève avec le projet de budget de 2018, il faut définir des projets de société empreints de d’une efficace lucidité pour sortir de l’ornière ;

-       renouer avec les valeurs  morales et éthiques qui caractérisent les grands hommes et les grandes femmes qui ont écrit les plus belles pages de notre histoire religieuse, politique et intellectuelle ;

-       exorciser le spectre d’une forme rédhibitoire de politique de la prédation qui vampirise l’Etat et entretient la corruption et les pratiques clientélistes ;

-       réinventer notre propre utopie et les institutions politiques, économiques et sociales qui pourront la porter et la réaliser  démocratie, république, entreprise, éthique, citoyenneté, responsabilité, gouvernance etc.

Samedi 28 Octobre 2017




Dans la même rubrique :