Pour avoir condamné les incidents inqualifiables survenus à l'Assemblée le 25 juin : TAS insulté sur les réseaux sociaux


Le leader de la République des valeurs, Thierno Alassane Sall a été victime d’insultes et de menaces pour avoir posté un message condamnant les « incidents inqualifiables survenus à l'Assemblée nationale le 25 juin ». « Je reçois des torrents d'insultes d'anonymes qui se donnent pour vocation la diffamation, la calomnie et la vendetta organisée », a regretté l’ancien ministre de l’energie.  « Une campagne inouïe de dénigrement contre moi se déploie par des officines qui font de l'opprobre leur stratégie », a commenté TAS qui ne s’en laisse pas conter. En effet, le responsable au Congrès pour la Renaissance Démocratique a tenu à répéter le meme message indiquant que les scènes qui ont eu lieu à l'Assemblée nationale déshonorent la République et ternissent l'image déjà catastrophique du Sénégal. Et plutôt que de tenter vainement à intimider ceux qui s'en indignent, la décence commande des excuses publiques. À bon entendeur... › › a-t-il conseillé aux insulteurs publics.
Enfin, il a fait savoir que le Dr Abdoulaye Niane et Bruno d'Ernerville de la coalition Jotna sont venus lui rendre visite. Ils ont échangé autour des enjeux nationaux. Les deux coalitions travaillent pour mettre en œuvre une entente de principe lors des élections locales et législatives à venir.
 
 
Mercredi 30 Juin 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :