Pour améliorer les soins de santé et les conditions d'éducation des populations de Dahra Djolof : la Fondation humanitaire du Djoloff débloque plusieurs dizaines de millions Cfa

Apporter à la commune un soutien médical, notamment en matière d’hygiène et de prévention, renforcer les équipements des établissements hospitaliers ou sanitaires pour un meilleur accès aux soins de santé et participer à l’éducation des enfants… telle est la mission de la Fondation humanitaire du Djoloff, créée le 7 décembre 2020 par Mor Diao. Un objectif qu’elle a atteint, car cette structure a débloqué plusieurs dizaines de millions F Cfa pour rendre service à sa localité : Dahra Djoloff.


Pour améliorer les soins de santé et les conditions d'éducation des populations de Dahra Djolof : la Fondation humanitaire du Djoloff débloque plusieurs dizaines de millions Cfa
La Fondation humanitaire du Djoloff a choisi de mettre ses actions au service d’une cause phare : améliorer les soins de santé et les conditions de l'éducation dans la commune de Dahra Djoloff. Et depuis sa création, le 7 décembre 2020 à New-York par Mor Diao, cette structure ne cesse de multiplier ses actions de bienfaisance en direction des populations. La preuve, rien qu'au mois de mars 2021, cette Fondation a doté la Commune de Dahra Djolof d'une ambulance médicalisée d’une valeur de 29 000 000 F  Cfa et des équipements suivants au District sanitaire de Dahra.
 
 La Fondation a, par la suite, embauché un chauffeur et payé son salaire mensuel ainsi que tous les frais d’entretien de l’ambulance pour le compte de la commune de Dahra Djoloff. Toujours dans le cadre du renforcement des équipements des établissements hospitaliers ou sanitaires pour un meilleur accès aux soins, Mor Diao et sa Fondation ont injecté 22 millions F Cfa pour l'achat d'une ambulance ultramoderne et du matériel et équipements sanitaires pour le personnel de la santé.
29 millions F Cfa injectés pour l’achat d’une ambulance médicalisée ; 4 500 000 débloqués pour le démarrage des travaux à l'école Sokhna Kiné Niang ; 3 000 000 millions pour la réfection des écoles Dahra Mbayene et Sidy Alboury Ndiaye...
Parmi ces équipements, on peut citer, 10 000 masques, 6 bouteille de Gel, 2 bouteilles d'oxygène, des masques à oxygène adulte et pédiatrique, 6 cartons médicaux gang, 4 thermomètres sans contact, un Tampon d’alcool, une éponge chirurgicale en gaz, 2 Manomètres… Le système éducatif n’a pas été épargné par la Fondation humanitaire du Djoloff qui, dans sa première phase de réalisation des projets de construction, a ouvert ses chantiers au quartier de Rail, le 8 mai dernier. Elle a démarré des travaux à l'école Sokhna Kiné Niang avec un montant estimé à 4.500.000 F Cfa.
Aussi, elle a procédé à la démolition et construction de deux nouvelles salles de classes équipées de table-bancs. Elle a également construit et aménagé une borne-fontaine à la disposition des élèves. La Fondation a également réfectionné l’école Sidy Alboury d’un montant de 1 500 000 C Cfa. L’école Dahra Mbayene a été aussi réfectionnée par le président de ladite Fondations d’un coût de 1 500 000 F Cfa.
« Des bourses d’études offertes à 10 enfants pour qu’ils continuent leurs études à l’internat jusqu'à ce qu'ils mémorisent complètement le Saint Coran »
Dans sa mission de contribuer à l’éducation des enfants, la Fondation a donné le 28 mai, des bourses complètes à 10 enfants qui devaient continuer leurs études à l’internat y compris les inscriptions estimées à 20 000 F Cfa, les paiements mensuels (16 000 F Cfa pour chaque enfant) et toutes les dépenses nécessaires pour les rendre Hafiz (érudits islamiques). La Fondation les accompagnera jusqu'à ce qu'ils mémorisent complètement le Saint Coran et deviennent Hafiz Inchallah. Au mois de septembre dernier, à l'issue de l'examen du Brevet de fin d'études moyennes (Bfem) de l'année 2020/2021 et pour les excellents résultats obtenus, la fondation humanitaire du Djolof a offert des bourses d'excellence composées de kits et manuels scolaires y compris des frais d'inscription annuelle aux meilleurs élèves. Il s’agit de 750 000 F Cfa à chacune des 5 meilleurs élèves des 5 centres de Bfem.
 (Source A)
Vendredi 3 Décembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :