Politique : La Raddho prend la défense de Seydi Gassama contre Macky Sall


La Rencontre africaine pour la défense des droits de l’homme (Raddho) s’est érigée en défenseur. La structure se dit ‘’vivement préoccupée par l’attaque du président de la République, Macky Sall contre Seydi Gassama, directeur de la Section sénégalaise d’Amnesty International via un médium international’’, informe un  communiqué parvenu à Dakaractu, ce mercredi.
 
 
Dans ledit document qu’il a signé, Sadikh Niass, le secrétaire général du Raddho a déploré l’attitude du président Macky Sall. Elle dit désapprouver ‘’sans équivoque la sortie du Chef de l’Etat, contre Seydi Gassama et manifeste toute sa solidarité au directeur d’Amnesty international/Sénégal qui est dans son rôle de défenseur des droits humains’’. Il est en effet reproché à Macky Sall de s’en être verbalement pris, au cours d’un entretien sur une chaîne de télévision étrangère, des propos qui porteraient atteinte au sieur Gassama. Pour cela, M. Niass s’est insurgé contre ‘’l’expression publique d’hostilité venant de la plus haute autorité de l’État qui constitue une menace directe contre un défenseur des droits humains et une entrave dans l’exercice de sa mission de veille et d’alerte’’.
 
Rappel a été fait, dans la même lancée, ‘’aux acteurs politiques que les organisations de la société civile ne sont pas des concurrents pour l’exercice du pouvoir. La Raddho d’inviter alors les ‘’les autorités, dans leur ensemble, à faire preuve de tolérance à l’égard des opinions publiques et en particulier celle émises par les défenseurs des droits humains’’.
Mercredi 14 Novembre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :