Podor / Secteur horticole : « La start-up Bay Séddo a été financée à hauteur d'une dizaine de millions de FCFA par la DER/FJ pour structurer la chaîne de valeur horticole. » (Pape A.Sarr, DG)


Après deux jours d'une tournée au nord du pays, la DER finit son parcours à Podor pour y constater ce qui a été fait dans le secteur horticole. Ici aussi des unités de tri et de conditionnement ont vu le jour grâce à l’appui de partenaires  techniques et financiers comme la DER/FJ. Les difficultés rencontrées dans ce secteur clé de la culture de l'oignon et de la pomme de terre, ne sont plus d’actualité, selon les acteurs qui se regroupent au sein de de la plateforme Bay Seddo de Boubé, une localité qui se trouve dans le département de Podor. 

Selon Aliou Amadou Sy, le gérant de cette  plateforme, « cela encourage et motive les producteurs à bien gérer leurs produits qui pourrissent avant, faute de moyens. On a maintenant une ligne de conditionnement bien structurée … » La startup Bay Séddo a été financée à plus de 10 millions de FCFA par la DER/FJ pour structurer la chaîne de valeur horticole. « Aujourd’hui nous sommes ici dans le Ndiayène Péndaw,  hier on était à Potou… C’est un travail  qui concerne l’accompagnement de la mise en place d’une plateforme de tri, de sélection de l’oignon. Nous avons aussi financé la campagne de commercialisation de l'oignon de 500 000 000 FCFA en  2021. L’année dernière nous avons mis plus d’un d'un milliard, qui a  permis de sauver les invendus à cause de la covid-19…. » , a annoncé Pape Abdoulaye Sarr, le Délégué Général de la DER/FJ lors de cette cérémonie qui s’est tenue ce 16 avril à Podor.  

Sur cette même lancée la DER/FJ ambitionne de mettre sur place des hangars, des chambres froides de 10.000 tonnes voire plus pour faciliter la conservation de ces produits horticoles dans cette zone qui est très riche …    
Dimanche 18 Avril 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :