Podor-Matam : Thierno Alassane Sall raille les responsables de Benno et brandit son contrat de législature.


La coalition Alternative pour une Assemblée de Rupture/Aar Sénégal était dans le nord ces deux derniers jours pour écouter les doléances de la région pas épargnée, selon Thierno Alassane Sall et ses camarades alliés, des affres du régime de Macky Sall. Même si des responsables politiques de la mouvance estiment que cette partie du Sénégal est favorable au régime, Aar Sénégal a toutefois réussi à drainer une foule qui espère que la prochaine assemblée prendra ses aspirations en compte. 

Cheikhou Oumar Sy a regretté qu’à Podor ou encore Matam, les dirigeants ne sont pas préoccupés par l’industrialisation de la région. « Aujourd’hui, ici, il n’y a pas d’industrie ni aucun investissement, ils ne pensent qu’à leurs poches. C’est le moment de prendre un nouveau départ avec Aar Sénégal et ses dignes investissements », a proposé le député Cheikhou Oumar Sy accompagné de Thierno Alassane Sall qui invite à son tour, la population à penser à ses conditions difficiles et à faire le bon choix au soir du 31 juillet 2022.

La tête de liste Thierno Alassane Sall et la coalition Aar Sénégal ont imputé la responsabilité de la régression de ces zones aux hommes politiques qui soutiennent la politique du gouvernement de Macky Sall et appellent les habitants du nord à les sanctionner massivement le jour du scrutin. 
Jeudi 21 Juillet 2022




Dans la même rubrique :