Plus de 11 milliards distribués aux Modou-Modou / Ceux de Touba et de Mbacké signalent n'avoir pas reçu le plus petit centime.


Alors que le ministère des Affaires étrangères se félicitait d'avoir soutenu financièrement les Modou-Modou, en ce contexte de covid-19, en leur distribuant un peu moins de 12 milliards de francs cfa, des émigrés originaires de Touba et de Mbacké sont montés au créneau pour faire quelques précisions et apporter quelques démentis. 

À l'occasion d'une Assemblée générale qu'ils ont convoquée, ces derniers ont précisé n'avoir empoché aucun centime.  "Rien qu'à Louga, il y a 834 personnes qui ont été oubliées. Dans cette agglomération de Touba/Mbacké, nous sommes un peu moins de 500 personnes à avoir été impactés et jamais nous n'avons été  contactés par le ministre des affaires étrangères". Cheikh Tidiane Ndiaye qui signale, à la tête d'une délégation, avoir rencontré le ministre Amadou Ba, confie que ce dernier leur avait clairement dit que les Modou-Modou présentement au Sénégal ne sont pas pris en compte par ses services.  

Les Modou-Modou de dénoncer, en passant, le retrait des titres de séjour chez certains parmi eux avant de regretter la cherté des billets d'avions estimant que les autorités n'ont tenu aucun de leurs engagements. 

Toujours dans ce même ordre d'idées, les Modou-Modou évoqueront la question des tests de covid-19 qui sont chers (40 000 francs) et le manque de sérieux qui les caractérisent.  " Tous les Sénégalais qui sont revenus avec un test fait en Italie ont été priés de dégager, prétextant n'avoir pas eu sur le document un cachet de l'ambassade d'Italie au Milan, alors que les Italiens entrent dans ce pays avec le même test.

Ousseynou Guèye,  Président de l' Association des Migrants du Baol, dénoncera aussi le refus de rapatriement des corps de Sénégalais décédés en Europe, le refus des hôpitaux Sénégalais  de prendre en charge des Modou-Modou  revenus au bercail et forcés de vivre un confinement général, l'obligation faite à des compatriotes de disposer d'un visa pour rentrer, etc...

Les Modou-Modou ne manqueront pas de marteler que leurs députés, ceux dits de la diaspora, ne leur sont d'aucune utilité. 
Lundi 12 Octobre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :