Plainte de Me Dior Diagne pour violation du serment de l'avocat : Me Pape Samba So fait des mises au point et entend poursuivre l'avocate pour « dénonciations calomnieuses et diffamation » (DOCUMENT)


Manifestement, la démarche judiciaire enclenchée par l'avocate Me Dior Diagne à l'encontre des avocats Mouhamadou Bamba Cissé et Papa Samba So est loin de connaître son épilogue. 

 

En effet, dans une lettre adressée au bâtonnier de l'ordre des avocats du Sénégal et dont Dakaractu a obtenu une copie, l'un des indexés, en l'occurrence Me Papa Samba So, a réagi à la plainte de l'avocate.

 

Revenant sur les propos que lui prête l'avocate, Me Papa Samba So clarifie : "ces déclarations formulées par l'avocate et qui disent que je suis l'auteur de la plainte de Adji Sarr que j'ai d'ailleurs rencontrée quinze avant les faits, sont simplement fausses. Je n'ai jamais rédigé de plainte d'une quelconque nature pour la dame qui serait en phase judiciaire avec Ousmane Sonko". 

 

En plus de cela, sur la rédaction de la plainte, Me Papa Samba So déclare : "J'ai soutenu devant vous n'avoir jamais touché ma plume ou un clavier pour rédiger une plainte de Adji Sarr. Je le réaffirme solennellement."

 

Sur la réception de Adji Sarr, Me So réitère : " J'ai soutenu devant vous que le 02 février 2021 (jour des faits) et le 03 février (date du dépôt de la plainte) j'étais à Ziguinchor et que ce faisant, je ne pouvais recevoir la dame Adji Sarr. En fait, j'étais à Ziguinchor du 31 janvier 2021 au 04 février 2021. Il est d'ailleurs facile d'établir que le 1er février j'ai plaidé au référé du tribunal de grande instance de Ziguinchor, le 02 février, 4 dossiers au flagrant délit du TGI et 6 autres le 03 février 2021 au tribunal de grande instance de Ziguinchor à la grande correctionnelle. D'ailleurs, Me Papa Samba So estime qu'il y avait, en ces circonstances, un avocat qui fait partie, aujourd'hui, des avocats du leader du Pastef dans cette affaire l'opposant à la dame Adji Sarr. Ainsi, pour être plus clair, il souligne dans sa lettre au Bâtonnier, que " dans ces circonstances précitées, il ne pouvait en aucun cas, rédiger une plainte et recevoir en même temps la dame Adji Sarr". 

 

L'avocat qui s'adresse au bâtonnier dans une lettre, soutient avoir reçu la dame Adji Sarr quinze jours auparavant et dans son bureau à Dakar où, il a affirmé lui avoir donné des conseils. Mais le jour des faits, il assure ne lui avoir pas parlé, ni mise en rapport avec un médecin.

 

Me Papa Samba So regrette également ces déclarations toujours jugées mensongères et qui parlent de sa probable abstinence à communiquer sur cette affaire car, ayant su que Ousmane Sonko aussi bien que ses avocats savent qu'il est l'auteur de la plainte. "Je n'ai jamais soutenu m'être abstenu de communiquer parce que Ousmane Sonko avait préféré établir la thèse du complot en la désignant elle, comme l'auteur de la plainte de Adji Sarr contre lui et dans le but bien calculé d'établir un lien entre les faits qui lui sont reprochés, le ministre de l'Intérieur et le président de la République". 

 

L'avocat réitère ses propos de n'avoir jamais rencontré Ousmane Sonko pour savoir la stratégie qu'il va adopter pour sa défense, encore moins parlé à un de ses avocats constitués pour parler d'une quelconque stratégie relative à cette plainte de la dame Adji Sarr.

 

Une question intrigue cependant l'avocat Me Papa Samba So : quel est le but recherché de l'avocate Me Dior Diagne?

 

Me Papa Samba So, répondant à l'avocate qui estime qu'il a violé son serment d'avocat, avance que ses reproches ( ceux de l'avocate) sont spécieux. Il précise que Adji Sarr n'est pas sa cliente. Toutefois, pour l'avoir au moins reçue une fois, la robe noire se donne l'obligation de garder le secret professionnel qui pèse et pèsera toujours sur lui. En outre, évitant un conflit d'intérêt, Me So clarifie, dans sa note qu'il ne pouvait commercer "ni avec Sonko encore moins avec ses avocats pour connaître leur stratégie".

 

Enfin, pour ses derniers mots au bâtonnier dans cette lettre, Me Papa Samba So se dit déterminé à tout mettre en œuvre pour que cette plainte de l'avocate Me Dior Diagne soit instruite. Il souligne également être en phase de poursuivre celle-ci pour dénonciations calomnieuses et diffamation devant les juridictions pénales.





Dimanche 14 Mars 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :