Pétrole et Gaz : Petrosen à la recherche de près de 500 000 milliards de F Cfa pour l’exploitation des deux puits.


Pétrole et Gaz : Petrosen à la recherche de près de 500 000 milliards de F Cfa pour l’exploitation des deux puits.
Le Sénégal qui tend à rejoindre la table des pays producteurs de pétrole est à la recherche de lourds investissements. Des investissements de près d’un demi billiard (500 000 milliards) de nos francs, a révélé, mardi dernier, Ousmane Sow. Celui-ci représentait Adama Diallo, le Dg de Petrosen Holding au Forum Oil and Gas. Un grand cadre de réflexion organisé par Me Mame Adama Guèye et ses partenaires sur la perspective de l’exploitation commerciale des ressources pétrolières et gazières au Sénégal.
 
Parlant des investissements souhaités, il a relevé que rien que pour les deux projets en cours, en terme financier on parle de 11 000 milliards de dollars (6 853 814 milliards 100 millions de F Cfa) à injecter entre le projet du Nord (Grand tortue Ameyim avec une capacité de 560 milliards m³, en cogestion avec la Mauritanie) et celui de Sangomar. Dans ces 11 000 milliards de dollars, seul investissement direct, l’État du Sénégal, à travers Petrosen Holding a besoin, à peu près de 750 milliards de dollars (467 294 milliards 230 millions de F Cfa) et de 450 millions de dollars (280 milliards 347 millions 550 000 F Cfa) soit un montant global de 467 574 577 550 000 F Cfa (près d’un demi-million de milliards de F Cfa)’’. Ce qui est à ses yeux ‘’important comme investissement à injecter’’. 


Pour un coût d’exploitation pareil, il a indiqué que ces deux puits de pétrole ‘’sont deux projets à long terme (10 ou 20 ans d’investissement), mais il a aussi déploré le fait que les Sénégalais ne soient pas habitués à travailler ensemble. ‘’Il n’y a pas de possibilité de réussite pour une personne individuelle. Il n’y a pas de place pour des personnes individuelles d’y rentrer et d’espérer s’en sortir indemne. Ce n’est pas possible ! Donc, il nous reste à nous organiser à travers un fonds ’’, a déclaré M. Sow à l’endroit des investisseurs sénégalais, des personnes ressources du secteur des hydrocarbures, mais surtout à l’ensemble des acteurs du secteur privé local. Pour ce cadre de Petrosen Holding, c’est l’union des forces qui ‘’va permettre une optimisation à effet de levier, les investisseurs apporteront un peu d’argent’’, et encourager des mécanismes que les parties prenantes de cette rencontre appelle ‘’véhicule’’ à apporter ‘’beaucoup d’argent pour investir dans les entreprises à investissement direct’’.
Mercredi 29 Juin 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :