Pétrole/Gaz : Le Sénégal encore cité dans une nouvelle enquête de la Bbc ayant conduit à la démission d’un gestionnaire de fonds


Pétrole/Gaz : Le Sénégal encore cité dans une nouvelle enquête de la Bbc ayant conduit à la démission d’un gestionnaire de fonds
Mark Denning, l'un des principaux gestionnaires de fonds au monde a été contraint de démissionner après que la Bbc eut découvert qu'il avait enfreint des règles d'investissement. Celui-ci a contribué à la gestion de plus de 300 milliards de dollars d’argent d’investisseurs chez Capital Group. Une démission motivée par Panorama, l’émission de télévision d'actualité britannique, de Bbc One qui a découvert des preuves suggérant qu'il acquérait secrètement des actions pour son propre bénéfice dans certaines des mêmes sociétés que ses fonds.
 
M. Denning, qui travaillait dans l'entreprise depuis 36 ans, a nié tout acte répréhensible. Âgé de 62 ans, il a quitté son emploi cinq jours après que Panorama eut écrit à Capital Group au sujet des résultats de son enquête. Capital Group qui gère près de 2 billions de dollars d'actifs a déclaré que M. Denning n'était plus au sein de la société.
 
"Nous avons un code de déontologie et des exigences de divulgation en matière d'investissement personnel qui obligent nos associés à respecter les normes de conduite les plus strictes. Lorsque nous avons eu connaissance de cette affaire, nous avons immédiatement pris des mesures", a déclaré Capital Group.
 
Il est souligné que les gestionnaires de fonds ne sont pas censés investir dans les mêmes sociétés que leurs fonds, car ils pourraient potentiellement en tirer profit aux dépens des investisseurs. En effet, leur taille signifie que les fonds peuvent faire grimper le prix des actions d'une entreprise lorsqu'ils investissent. Le gestionnaire de fonds pourrait utiliser ce pouvoir pour augmenter le prix des actions des sociétés dans lesquelles elles ont des investissements personnels, plutôt que de choisir les sociétés offrant les meilleurs rendements pour les investisseurs, a appris Dakaractu.


‘’Kinrara International a tiré parti d'un contrat énergétique controversé au Sénégal avec près de 13 milliards F’’
 
Mais ce désormais ex-gestionnaire a aussi été cité dans la signature d’un accord énergétique controversé où le Sénégal est cité. La Bbc d’indiquer que ‘’M. Denning a travaillé pour Capital Group à Londres et a été approuvé par le comité de surveillance de la ville, la Financial Conduct Authority, jusqu'en 2018. Cependant, quatre des fonds qu’il gérait étaient destinés à des investisseurs américains et il travaillait depuis le bureau de la société à Los Angeles’’.
 
Panorama dit également avoir découvert que Kinrara Trust, qui appartenait à Kinrara International, est une société qui a tiré parti d'un contrat énergétique controversé au Sénégal. Kinrara International a réalisé 22 millions de dollars (12 milliards 940 millions F Cfa) après la vente à BP des droits d'exploration relatifs à un immense gisement de gaz au large des côtes sénégalaises. Des experts ont déclaré à Panorama qu’ils pensaient que M. Denning aurait également dû déclarer cela - parce que Capital Group avait des investissements dans BP et une autre société impliquée dans l’opération, Kosmos Energy.
 
Quant aux avocats de M. Denning, ils ont affirmé que leur client n'a jamais été un propriétaire légal ou effectif de Kinrara International, informe la Bbc qui a aussi évoqué l’existence de fuite de documents. L'enquête Panorama a révélé que les actions avaient été achetées sur les instructions de M. Denning par l'intermédiaire d'un fonds secret basé au Liechtenstein. ’’Cela s'appelait Morebath Fund Global Opportunities. Des documents révélant des fuites montrent que le fonds Morebath a investi dans une société de recherche médicale appelée Mesoblast, une société cinématographique indienne appelée Eros International et une société d'exploitation aurifère appelée Hummingbird Resources. Les fonds du groupe Capital ont également investi dans les trois sociétés, et les investissements dans Mesoblast et Eros ont été réalisés par des fonds que M. Denning lui-même avait aidés à gérer.
Dans le cas de Hummingbird Resources, M. Denning a semblé avoir un autre conflit d’intérêt potentiel puisque la société a été créée et gérée par son gendre’’, a indiqué l’enquête de la Bbc.
Lundi 21 Octobre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :