Perturbations dans la gestion des déchets : « Ces concessionnaires ne m’ont pas officiellement saisi d’un préavis de grève (…) Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour que les ordures soient ramassées » (Mass Thiam, DG de l’UCG)


Le directeur général de l’Unité de Coordination des Déchets Solides (UCG), Mass Thiam, a livré sa part de vérité sur le mouvement d’humeur décrété par une vingtaine de concessionnaires et qui vise à un arrêt de travail dès le lundi 25 octobre. Selon l’autorité, aucun préavis de grève ne lui a été soumis par les concessionnaires qui veulent observer un arrêt de travail.

« Officiellement, ils ne m’ont pas saisi d’un quelconque préavis et nous savons tous que le secteur est régit par des règles », a soutenu Mass Thiam qui a confirmé la dette que réclament les concessionnaires mais précise que le montant n’avoisine pas les 7 milliards FCFA.

Les autorités en charge de la question, notamment le ministre de l’urbanisme ainsi que le Chef de l’État, sont informés de la situation et on espère que des solutions seront trouvées. Les concessionnaires disent qu’on leur doit de l’argent mais ce qu’ils ne disent pas c’est que malgré les difficultés économiques que traverse le monde, le président de la République a augmenté jusqu’à 30% leur facturation par avenant, ces efforts doivent peser sur la balance », a expliqué le Dg de l’UCG, Mass Thiam.

Ce dernier a par ailleurs assuré que le service de ramassage des ordures se poursuivra même si des dysfonctionnements seront ressentis avec l’arrêt de travail des concessionnaires.

« Notre responsabilité est de garantir le service qu’on nous a confié et nous réfléchissons à des alternatives pour assurer la continuité du service de gestion des ordures. Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour que les ordures soient ramassées lundi », a assuré Mass Thiam.
Samedi 23 Octobre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :