Pélérinage 2021 aux lieux saints de l'Islam : « Il faut s'y mettre dès à présent... » (Aïssata Tall Sall, ministre des affaires étrangères)


Le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Aïssata Tall Sall, reste optimiste quant à la tenue de cette édition 2021 du pèlerinage aux lieux saints de l'Islam. Elle a rappelé récemment, à l'occasion de la rencontre avec les voyagistes privés, la nécessité de se préparer pour un bon déroulement de l'édition prochaine. Il faudra également s'y préparer en prenant en compte le volet vaccination qui est d'ailleurs un aspect indispensable pour cet événement mondial. « C'est vrai qu'on n'a pas encore de confirmation sur la tenue ou non du Hajj (pèlerinage) de 2021 à cause de la pandémie de Covid-19, mais il faut, dès maintenant, poser la problématique des vaccins pour essayer d’y remédier au niveau diplomatique », a rappelé la ministre Aïssata Tall Sall devant les voyagistes privés. 

Cette dernière a également soulevé avec les voyagistes privés et des responsables de la délégation générale chargée du pèlerinage aux lieux saints de l’Islam, l'urgence de se focaliser sur les difficultés rencontrées généralement dans le cadre de la préparation de cet événement.  « Les difficultés, on doit ensemble et dès à présent, s'y atteler et les résoudre surtout dans ce contexte de crise sanitaire », a-t-elle ajouté tout en rappelant que le ministère sous sa tutelle, ne doit avoir aucunement de surprises si la date du pèlerinage venait à etre confirmée.  

 Aïssata Tall Sall,  a par ailleurs préconisé une « rationalisation » des agences de voyagistes privés dont l’effectif, selon elle, "dépasse largement la barre des 300. Pour réguler ce phénomène, un véritable travail devra être fait en amont, au niveau du ministère et de ses services », souligne la première femme aux commandes du ministère des affaires étrangères au Sénégal.


Lundi 25 Janvier 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :