Passation des Marchés Publics / Ecotra.SA : Les travailleurs dénoncent la fragilisation du secteur du BTP national.


Les travailleurs de Ecotra.SA ont tenu un sit in ce 9 septembre 2021 à Diamniadio pour dénoncer l’injustice à laquelle fait face leur entreprise Ecotra depuis quelques années. Selon eux, plus de 800 emplois risquent d’être perdus si l’État du Sénégal ne réagit pas dans les jours à venir.

Selon Mouhamadou Abdoulaye Diallo, le porte-parole du jour, « on ne va pas passer par quatre chemins pour dénoncer ce qui se passe actuellement ici à Ecotra. Notre entreprise traverse des moments difficiles à cause des marchés publics qu’elle ne peut plus avoir depuis un certain temps. Pourtant, c’est une entreprise nationale qui emploie des jeunes sénégalais qui y sont majoritaires. Le chef de l’État parle de l’emploi des jeunes au moment où des jeunes sont sur le point de perdre leur travail. Ceci est inadmissible car ce sont juste une poignée de personnes mal intentionnées qui sont la cause de nos difficultés... », dira-t-il.  

Très remontés contre les autorités qui restent aphones malgré le fait que la Cour Suprême a donné gain de cause à Ecotra lors d’un contentieux portant sur un marché public, ces derniers lancent un appel à l’arbitrage du chef de l’État pour que le secteur BTP national soit prioritaire. Une décision de la Cour suprême en date du 27 mai en sa faveur a poussé les dirigeants de l’entreprise à se repositionner pour ce projet d’un montant de 12 milliards de francs Cfa. L’Entreprise  Ecotra avait remporté la réalisation du projet de la boucle des Kalounayes. Mais le marché en question a été finalement octroyé à une entreprise étrangère.   
Jeudi 9 Septembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :