Passation de service / Abdoulaye Dièye : « Je vous appelle tous au travail pour faire de l’AIBD S.A une vitrine attractive par la pertinence de ses réalisations »


La cérémonie de passation de service entre Doudou Kâ appelé à d'autres fonctions et le nouveau Dg de la Société anonyme Aéroport international Blaise Diagne (AIBD-SA), Abdoulaye Dièye s'est déroulé ce mardi 18 octobre 2022. 

Dans son speech, Abdoulaye Dièye a magnifié la confiance que le Président de la République a porté sur sa personne pour prendre les commandes de cette société stratégique dans l'économie du pays. "Je voudrais, d’emblée, rendre grâce à Dieu et exprimer mes sincères remerciements, ma gratitude et mon entier dévouement au Président Macky Sall, qui m’a fait l’insigne honneur de me nommer à la tête d’une si stratégique Direction générale", lance-t-il.

En tant que acteur et observateur de la vie politique et économique, le nouveau Dg de l'AIBD SA dira : "Beaucoup de progrès ont été réalisés depuis la création de la société anonyme à participation publique minoritaire AIBD S.A, en février 2006". Pour dire selon lui que "le nouveau visage de l’AIBD de Diass et les prometteuses mutations en cours dans nos aéroports régionaux témoignent assurément d’une vision stratégique savamment mise en œuvre".

Poursuivant son discours, le nouveau Dg a manifesté tout son soutien à son prédécesseur et sa volonté de l'accompagner par rapport aux défis qu'ils doivent relever ensemble. "Je salue, par conséquent, avec respect et cordialité, mes illustres prédécesseurs, dont mon ami et frère Doudou Ka, sur qui pèse dorénavant la responsabilité de définir, avec nous les acteurs opérationnels, les politiques sectorielles à même de faire de notre pays une destination touristique majeure en faisant de Dakar, en particulier, un hub aérien, conformément à la volonté et aux instructions du Président de la République", affirme-t-il.

S'agissant de la responsabilité qui lui est assigné, il dira : "Dans leur structuration moderne, les aéroports internationaux ont cessé d’être de simples espaces de transit international, avec des millions de passagers qui partent et repassent, au gré des destinations aménagées. Il faut s’en convaincre, nos aéroports ont aujourd’hui vocation à être des leviers de développement, des poumons économiques dont la vitalité irrigue des secteurs clés comme le Tourisme, le Commerce, la Diplomatie économique..." 

Abdoulaye Dièye a notamment magnifié les chantiers réalisés par ses prédécesseurs, non sans signaler son engagement à suivre leurs pas. "Je voudrais déjà, tout en me félicitant des nombreux chantiers ouverts par mes prédécesseurs, notamment le programme de gestion, de rénovation et de développement des aéroports régionaux, la création d’une Académie internationale des métiers de l’aviation civile, ou encore le Centre de maintenance aéronautique, vous engager à plus de rigueur, de générosité et de sens de l’initiative pour que nous fassions de nos plateformes aéroportuaires des oasis de progrès économique par le développement d’initiatives porteuses et structurantes", a-t-il fait remarquer.

Aux employeurs de la boîte et partenaires il signale : "Nous avons non seulement la volonté, mais également les capacités et les ressources humaines pour porter nos ambitions légitimes au plus haut niveau de la pyramide du développement économique et social".

Il ajoute : "Je voudrais prendre l’engagement solennel de ne ménager aucun effort pour que les espoirs placés en nous ne soient jamais déçus".

Il s'agira d'après lui, "de consolider avec le personnel les acquis et de veiller à l’amélioration continue des conditions de travail pour aboutir aux résultats escomptés". Les acteurs de la plateforme aéroportuaire ne sont pas en reste. "Je m’engage à leur rendre visite et à tenir, dans les meilleurs délais, une séance de travail avec eux. D’ailleurs, le comité de direction va s’atteler à la préparation de ce programme de travail", a-t-il fait savoir.

Car pour lui, cette mission n'est pas une sinécure : "Elle est un défi que nous porterons solidairement, un véritable sacerdoce. Et je prie Dieu pour réussir avec vous ce nouveau challenge au grand bonheur des populations sénégalaises". Il conclut : "Je vous réitère, d’ores et déjà, ma disponibilité et vous appelle tous au travail, à l’engagement, pour faire de l’AIBD S.A une vitrine attractive par la pertinence de ses réalisations".
Mercredi 19 Octobre 2022



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :