Partenariat et coups d’État en Afrique : Le général Stephen J. Townsend des forces armées de terre des USA en Afrique se prononce

Le responsable du commandement des États-Unis pour l’Afrique de l’armée de terre des États-Unis, est revenu dans un point de presse virtuel avec des journalistes du monde sur les raisons de la présence de l’armée américaine sur le sol du continent Africain. Le général Stephen J. Townsend à l’entame de son propos, a campé les points saillants qui justifient la présence américaine en Afrique. Ce face à face virtuel avec la presse fait suite à une conférence tenue à Rome qui a vu la participation de l’armée Américaine mais aussi de leurs partenaires européens et Africains. C’est ainsi qu’une série de mesures et d’accords a été prise pour maximiser les forces et travailler en parfaite collégialité pour faire face ensemble à l’ennemi.


« Notre mission en Afrique c’est de contrer les menaces spécifiques comme l’extrémisme violent qui est la menace numéro 1. L’autre mission c’est l’apport que nous donnons pour la prévention des crises. Les forces Américaines sont toujours prêtes à répondre contre toute variété de crises que ce soit : catastrophe humanitaire, catastrophe naturelle, une menace directe contre des forces africaines et la dernière mission, c’est que nous travaillons avec nos alliés. Ceci est le fondement de toutes nos actions avec nos partenaires. Africom n’a pas beaucoup de ressources. C’est pourquoi, nous sommes conscients que nous devons travailler avec nos partenaires. Nous suivons leurs directives sans emboiter leurs règles et normes établies et tracées. Nous faisons ce que nous pouvons ».
 
L’implication de la sécurité est le devoir de toute nation
 
« La conférence des chefs d’état-major de la défense avait comme thème : « un investissement partagé et un avenir partagé ». Durant ces trois jours de conclave, nous avons noté la présence de 36 éléments de la défense à Rome et d’autres ont rejoint de manière virtuelle. Des hauts responsables des armées de l’Afrique et des USA ont échangé sur les défis qu’aucun d’entre nous ne peut résoudre seul. Nos avenirs sont interconnectés et l’implication de la sécurité est le devoir de toutes les nations ».
 
Ces prises de pouvoir militaires sont incompatibles aux valeurs démocratiques professionnelles militaires
 
« Les USA investissent là où leurs valeurs et celles de leurs partenaires concordent. Nous donnons la priorité aux droits de l’homme, nous efforçons de respecter le droit des conflits armées, nous croyons au contrôle civil, nous tenons aux forces armées. Récemment nous avons été témoin d’une tendance grandissante des changements inconstitutionnels sous l’impulsion de l’armée. Ces prises de pouvoir militaires sont incompatibles aux valeurs démocratiques promues par les États-Unis et des valeurs des professionnels militaires. Nous militaires, on doit rester en dehors de la politique... »
 
 
Jeudi 3 Février 2022
Dakaractu




Dans la même rubrique :