Parrainage aux législatives : « si ceux qui décrient le système ne peuvent même pas enrôler un seul électeur sur cent, qu’ils se résignent à ne pas aller demander le suffrage des sénégalais » (Mamadou Kassé, BBY).


Le responsable politique de la coalition Benno Bokk Yaakar (BBY) à Tambacounda, Mamadou Kassé, est de ceux qui croient que le parrainage est une bonne chose pour la démocratie sénégalaise. Selon lui, l’intérêt du système de filtrage dans le processus électoral est à trouver dans les conditions logiques de participation aux joutes législatives et non d’éliminer des candidats comme le croit l’opposition.

« Dire que le parrainage est inutile revient à dire que la caution aussi est inutile », a-t-il expliqué en fondant sa thèse sur les risques d’assister à une pléthore de listes de candidatures si le système est relégué, non sans lancer des piques à l’opposition.

« Si ceux qui décrient le parrainage ne peuvent même pas enrôler, au moins, un seul sur cent électeurs, sincèrement, qu’ils se résignent à ne pas aller demander le suffrage des sénégalais », a dit le président du Conseil départemental de Tambacounda.

Pour l’élu local, la suppression du parrainage créera, sans nul doute, les conditions d’un gaspillage de moyens pour l’organisation des élections législatives.

Sur l’arrêt de la Cour de la Cedeao jugeant le parrainage comme un instrument violant la liberté de participation aux élections, il dira que la question relève d’une souveraineté nationale...
Jeudi 17 Mars 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :