Parrain de la finale zone 7B : Cheikh Bakhoum déplore l’absence d’infrastructures sportives à Grand-Yoff


La finale de la zone 7B de navétanes est prévue ce samedi 21 décembre 2019 au Stade Léopold Sédar Senghor. Le parrain, M. Cheikh Bakhoum, responsable politique de l’APR à Grand Yoff, a apporté ce vendredi un soutien de taille pour une bonne organisation de ce grand événement sportif qui rassemble la jeunesse de la commune de Grand Yoff. En effet, des enveloppesont été remises à la zone 7B, aux équipes finalistes (ASC HLM Grand-Yoff et ASC Darou), et aux supporters des deux équipes. En outre, le parrain a offert des trophées, deux jeux de maillots et trois ordinateurs portables.

Les différents acteurs ont tous plaidé pour une finale dans la discipline et le fair-play. Toutefois, le parrain et les acteurs du mouvement navétane déplorent le fait que les matches se jouent en dehors du périmètre communal. Il n’y a pas de stade communal à Grand-Yoff et pour M. Cheikh Bakhoum, « cela fait partie des insuffisances de l’équipe municipale. Il n’y a aucune avancée à ce niveau depuis plusieurs années. » Le responsable de l’APR propose un projet alternatif à la jeunesse de la localité afin de changer radicalement le visage de Grand-Yoff. Pour lui, la jeunesse doit être au cœur du développement.

Ce parrainage dédié à Cheikh Bakhoum est désormais inscrit dans les annales de la zone 7B. Depuis 2014, la zone 7B est restée constante dans le choix de Cheikh Bakhoum comme parrain des différentes finales. Le choix porté sur ce responsable politique de l’APR dans la commune se justifie par l’intérêt qu’il porte à la jeunesse et à l’amélioration des conditions des habitants de Grand-Yoff. Au-delà de ses actions pour le rayonnement de Grand Yoff sur le plan sportif, Cheikh Bakhoum appuie le Président de la République au niveau local en s’investissant pour le développement de la commune dans plusieurs secteurs d’activités dont la santé à travers l’enrôlement de plusieurs femmes, jeunes et enfants à la Couverture Maladie Universelle, l’éducation avec des dotations en équipements informatiques et l'octroi de bourses pour les élèves ou encore l’autonomisation des femmes avec des formations et financements à leur profit.
Samedi 21 Décembre 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :