Paris rappelle son ambassadeur en Côte d’Ivoire : Macron lâche-t-il ADO ?


L’information est donnée par Africa Intelligence qui a pris le relais de la Lettre du Continent.

L’ambassadeur français en poste à Abidjan depuis 2017 a été rappelé la semaine dernière par le Quai d’Orsay.

Le rappel à Paris de Gilles Huberson pour des « raisons administratives » fait pourtant l’objet de plusieurs interprétations.

Le contexte dans lequel il est intervenu plaide en faveur d’un lâchage du président Ivoirien par son homologue français.

Lors d’un récent déjeuner à l’Elysée, Emmanuel Macron aurait demandé à Alassane Ouattara de se retirer de la course et de reporter les élections auxquelles prendraient part tous les candidats exclus. Ce à quoi, « ADO » se serait opposé.

Mais selon RFI qui cite des sources au Ministère des Affaires étrangères, « ce rappel à Paris n’est pas de nature politique et n’a aucun lien avec un malentendu entre les présidents Macron et Ouattara ».

L’affaire serait liée, si on en croit Financial Afrik à une enquête menée actuellement au Quai d’Orsay. Gilles Huberson devrait s’expliquer dans une histoire de mœurs à Bamako où il est passé en tant qu’ambassadeur.

RFI ajoute dans la foulée que Huberson pourrait être remplacé à Abidjan avant la présidentielle du 31 octobre.
Samedi 19 Septembre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :