Pape Ndiaye Souaré : "J’ai la coupe du monde en ligne de mire !"


L’arrière gauche international, Pape Ndiaye Souaré de Crystal Palace (élite anglaise) qui cherche encore du temps de jeu en Premier league plus d’un an après un grave accident de voiture, a dit son envie de prendre part à la Coupe du monde 2018.
 
"Je continue à cravacher et j’ai la Coupe du monde en point de mire", a indiqué le défenseur sénégalais dans un entretien publié dans l’édition de mardi du quotidien sportif français L’Equipe.

L’ancien pensionnaire de Diambars qui assure "avoir retrouvé toutes mes sensations" souligne ne ressentir aucune douleur.
D’ailleurs, en septembre dernier son entraîneur, Roy Hodgson l’a fait entrer en Coupe de la Ligue.
"Là, tu repenses à tout et c’est un bonheur incroyable", a souligné le défenseur. Au sujet de l’accident dont il a été victime, le footballeur confirme, au vu de sa gravité : "Si je suis un miraculé ? Oui, bien sûr".

Pape Ndiaye Souaré raconte être passé près du pire : "À quelques centimètres… Légèrement plus haut, j’étais paralysé car c’était la colonne, et légèrement plus bas, le genou était foutu".

"J’ai donc eu de la chance et je remercie le bon Dieu. J’ai entendu des gens, lors de ma rééducation, qui pensaient que je ne rejouerais jamais car je suis l’un des rares footballeurs à avoir eu une telle fracture. Je sentais la douleur, et ce n’était pas toujours évident, mais je n’allais pas lâcher. Je dois aider mes proches. Enfant, mon rêve était d’être pro. Je viens de loin et ce n’est pas une fracture de la jambe qui allait m’empêcher de le réaliser", raconte le défenseur qui, avant Crystal Palace, était passé par Lille (France).

Après tous ces moments de doute, il se souvient que son simple retour sur le terrain avec les jeunes, était "des moments particuliers".

"Tu comprends que tout le travail te permet d’être là, ces heures sous la machine pour reprendre un tout petit peu de muscle puisque je ne pouvais plus rien faire. Et quand tu entres sur un terrain, même s’il n’y a pas de spectateurs, tu es tellement heureux", rappelle le footballeur international.

En attendant à défaut d’avoir sa chance avec l’équipe première de Crystal Palace, son agent Thierno Seydi dans un entretien avec l’APS la semaine dernière, évoquait la possibilité d’aller voir ailleurs pour avoir du temps de jeu afin d’atteindre cet objectif de jouer la Coupe du monde 2018.

Les médias français notamment France football sur son site officiel faisait état de la possibilité qu’il rejoigne son ancien entraîneur à Lille, Rudi Garcia actuel coach de l’Olympique de Marseille qui cherche une doublure à Jordan Amavi.

L’OM engagé sur trois fronts (Championnat, coupe de France, Europa League) cherche depuis le départ de l’ancien international français, Patrice Evra, une autre solution sur le flanc gauche de la défense.
Mercredi 3 Janvier 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :