Pape Mor Ndiaye (Sutsas) : "Nous n'allons pas retourner dans les bureaux si le directeur ne retire pas la note…"


Le personnel paramédical de l'hôpital Amadou Sakhir Ndiéguène de Thiès a tenu un sit-in, suite au redéploiement de leur camarade, le major Moustapha Faye. Ce dernier qui était au service ORL, a été redéployé au bloc opératoire. Face à cette regrettable situation, les malades qui convergent vers ce centre hospitalier régional de Thiès seront les plus grand perdants. "Nous n'allons pas retourner dans les bureaux si le directeur ne retire pas la note de redéploiement du major. Nous mettons une croix sur les services, mais nous continuerons à gérer les urgences", a laissé entendre le secrétaire général de la sous-section du Syndicat Unique de la Santé et de l'Action Sociale (Sutsas) , Pape Mor Ndiaye.
Interpellé sur ce mouvement d'humeur du personnel, le directeur de l'hôpital Amadou Sakhir Ndiéguène de Thiès, le docteur Babacar Sané, dira : "il faut qu'on respecte les lois et règlements de ce pays. Quand un chef de service retire sa confiance, les gens prennent les dispositions nécessaires. C'est aussi simple que cela. La confiance, ça ce mérite. Le Président de la République n'a pas besoin de mon avis pour juger de mon affectation. C'est sur la base de la confiance qu'on te nomme chef ou major".  Et d'ajouter : " C'est regrettable que les malades soient toujours pris en otage. Mais, les médecins vont travailler. En tout cas, j'espère qu'ils vont revenir à de meilleurs sentiments".    
Mardi 9 Avril 2019
Dakaractu




1.Posté par .Nitou Deug le 09/04/2019 19:07
Ce chef de service n'est personne d'autre que le Docteur Ndiassé NDIAYE.
Il a sa propre clinique privée et veut que son Major de service en l’occurrence Moustapha FAYE
détourne les malades vers sa clinique ce que ce dernier a catégoriquement refusé.
C'est tout le motif de sa rancœur envers le jeune FAYE et pourtant c'est le Docteur NDIAYE
lui même qui louait le sérieux la compétence et la discipline du jeune FAYE.
Comment peut on être agent de l'Etat, et disposer d'une clinique privée ?
Il n'a qu'à démissionner. C'est le très laxiste et faible Directeur de l'Hôpital qui lui sert de couverture.

Le Dr NDIAYE n'a qu'à démissionner et s'occuper de sa clinique.
Que le Ministre de la santé prenne ses responsablités.
Dr. Ndiassé a des contentieux au niveau de la justice.



Dans la même rubrique :