Papa Massata Diack : « Ça sera une guerre judiciaire à tous les niveaux... Le combat continue pour laver l'honneur de Lamine Diack »


Remerciant le peuple sénégalais, particulièrement les populations de Rebeuss, pour leur soutien indéfectible à la famille Diack, Papa Massata Diack, fraîchement condamné par le tribunal correctionnel de Paris à 5 ans ferme de prison, compte se battre.

Après avoir déposé un recours à la Cour d'Appel du tribunal judicaire de Paris, l'ancien conseiller marketing de Lamine Diack à l'IAAF, envisage d'épuiser toutes les voies de recours dont ils disposent, pour laver l'honneur de la famille Diack, a-t-il déclaré ce jeudi après-midi, face à la presse Sénégalaise.

Revenant sur le verdict rendu ce mercredi 16 septembre, il déclarera sur ton ironique que l’ancien patron de l’IAAF a été piegé et pris en otage. : « Cette cabale judiciaire, médiatique, qui a tous les relents d'une manipulation ou d'un complot a assez duré. Depuis 5 ans ils tiennent en otage le président Lamine Diack en France. Ils l'ont arrêté pour après aller chercher des preuves. Contrairement au FBI qui a enquêté sur la FIFA pendant 5 ans avant de déclencher une information judiciaire et d'interpeller des gens de la FIFA... »

Face à la forte mobilisation des proches, amis et sympathisants de la famille Diack, PMD n’a pas manqué de transmettre les mots de remerciements de son paternel. « En bon citoyen de Rebeuss, le président Lamine Diack m'a demandé de vous remercier chaleureusement par rapport à cette compassion que vous lui exprimez... Le combat continue! » 

L’ancien président de la fédération internationale d’athlétisme (1999-2015) a été reconnu coupable de corruption active et passive et condamné en première instance à quatre ans de prison dont deux ans ferme en plus de 500.000 euros d’amende.


Lourdement sanctionné par le tribunal correctionnel de Paris, Papa Massata Diack qui a fait appel de la décision se dit prêt pour la bataille judiciaire. « Tout ce qui vient de se passer pour nous, n'est qu'une étape. En face, de nous il y'a d'autres étapes parce que ça sera une guerre judiciaire à tous les niveaux. Jusqu'à ce que la vérité triomphe. Ce que je peux assurer à nos concitoyens de Rebeuss c'est que nous n'avons fait absolument rien de délictuel. Aucune infraction qui mérite la prison », a martelé le patron de l’agence Pamodzi consulting.

Pas du tout surpris par le verdict, PMD regrette surtout le déroulement des opérations : « Je m'attendais à un acharnement, un semblant de mascarade judiciaire parce qu'ils ne m'ont pas permis d'assister au procès à Paris. Aujourd’hui c'est d'affirmer au nom de toute ma famille et au nom du président Lamine Diack, notre détermination à laver son honneur. On ne fera aucun compromis, aussi longtemps que cela prendra… Le combat continue pour laver l'honneur du président Lamine Diack. » D’après lui, le combat pour l’honneur des « Diack » est le seul qui vaille désormais...
Vendredi 18 Septembre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :