Pandémie à coronavirus : Décembre, un autre mois macabre avec 77 décès.


La pandémie à coronavirus est revenue en force au Sénégal. La deuxième vague s’est installée et depuis le début du mois de décembre, le virus a fait beaucoup de victimes. Selon le compte rendu journalier du ministère de la Santé, les chiffres du mois de décembre font froid au dos.

Le nombre de décès enregistrés pour ce seul mois a atteint 77 morts. Un nombre très inquiétant car les cas graves augmentent au jour le jour. Beaucoup de malades sont admis en soins intensifs dans les salles de réanimation. Tous les jours, on décompte au minimum un mort. Sauf seulement quatre jours du mois. Et le nombre de morts a dépassé la barre des cinq décès six fois. À ajouter que le 29 du mois, le Sénégal a compté 05 morts, le 30, ils sont 07 personnes à avoir perdu la vie et a augmenté d’un autre décès pour atteindre 08 morts. Car les cas graves augmentent au jour le jour. Le seuil a atteint 42 cas graves enregistrés le 31 décembre. Le paradoxe, c’est à partir du 06 décembre que la barre des 10 cas graves est franchie, le 14 du mois, le cap des 20 cas graves puis le niveau des 30 à partir du 23 décembre et enfin le stade des 40, le 30 décembre, c'est-à-dire mercredi. En somme, pratiquement tous les 08 jours, le Sénégal enregistre 10 cas de plus.

Cependant, il faut noter que la courbe des cas communautaires ne cesse d'augmenter. Car le 01 décembre, nous avions 12 cas communautaires. Et à la date du 31 décembre, le Sénégal a enregistré 114 cas de la redoutable transmission communautaire. La maladie se propage très rapidement, les cas de décès en hausse considérable ainsi que les cas graves.

À noter que c’est le 24 décembre avec 101 et le 31 avec 114 transmissions communautaires que la barre des 100 cas communautaires est dépassée. Au moment où la seconde vague commençait à battre de l’aile dans le monde, le président de la République Macky Sall avait annoncé dans une rencontre l’arrivée de la seconde vague. Et il avait appelé au respect des mesures barrières depuis le mois de novembre. Malheureusement, le Sénégal a enregistré courant décembre, 3.033 personnes atteintes du coronavirus. Un chiffre qui fait peur et qui doit pousser les sénégalais à se remettre en cause. Car le mois de décembre fait partie des mois les plus macabres depuis le début de la pandémie.

Il faut toutefois préciser que décembre n’est pas le mois le plus macabre car au mois de juin, le Sénégal a comptabilisé 80 morts, juillet 89 morts, août a enregistré 191 décès. Mais au rythme où va le taux de contamination, les signaux sont au rouge pour le mois de janvier...
Vendredi 1 Janvier 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :