Pacification de l’espace politique, situation économique : Les cadres de BBY pour la poursuite de la cure d’austérité


Les cadres de Benno Bokk Yakaar dans un communiqué parvenu à notre rédaction, se félicitent de la dynamique saine et positive qui prévaut dans l’espace politique sénégalais. En cela, ils ont salué la posture du Président Macky Sall qui, « après avoir fait montre d’une grande civilité démocratique à l’endroit de son prédécesseur, a, dans la foulée, usé de son droit constitutionnel pour faire bénéficier d’une grâce à toutes les personnes interpellées dans l’affaire dite de la Ville de Dakar ». Le Bureau Exécutif des Cadres de BBY avec à sa tête son Coordonnateur Alpha Bayla Guèye, d’inviter à capitaliser sur ce climat politique apaisé, seul gage d’une animation politique de qualité, avec des débats ouverts dans un périmètre et un cadre institutionnel calibrés. Les cadres enfin, de demander une nouvelle fois, à l’ensemble des dynamiques politiques actuelles de bien vouloir accompagner ces bonnes dispositions du Président Macky Sall, en rejoignant l’espace de dialogue aménagé à cet effet.
 
 
Poursuite du processus d’optimisation sur la dépense publique
Le Bureau Exécutif de la Structure des cadres de BBY sur la situation économique, s’est réjoui de la mesure prise par le président de la République d’engager une cure d’austérité en donnant un premier signal de compression sur les factures téléphoniques. Les cadres de BBY comprennent la mesure et l’y encouragent fortement. Selon eux, la lecture politicienne faite par l’opposition à savoir que cette mesure traduit un inconfort budgétaire où une impasse de liquidité est à la fois réductrice et aberrante. « Il est simplement d’usage, qu’après un vaste programme d’investissement, l’on  prenne de nouvelles mesures d’économie », indiquent-ils. 
Alpha Bayla et ses camarades de souhaiter la poursuite de ce processus d’optimisation sur la dépense publique qui, à terme, permettra d’élaguer toutes les dépenses « qui n’en valent pas la peine ».  Ils ont pour finir, demandé au Président d’élargir ce vaste chantier d’optimisation, à la réduction des coûts que les entreprises et autres administrations consacrent aux formalités administratives et d’engager des réformes portant diminution du fardeau règlementaire  dans certains secteurs.
Pour conclure, les cadres ont analysé la situation de pré ouverture de l’année scolaire 2019-2020. À ce titre, ils ont salué les concertations déjà engagées avec les acteurs de l’Education nationale dans le but d’avoir une année scolaire ponctuée de réussite...
 
 
 
 
 
 
 
 
Mardi 1 Octobre 2019
Dakar actu




Dans la même rubrique :