"PUR" coalition tidiane avec Bess dou niak : Macky sur le fil du rasoir vers Tivaouane.


Le PUR vient de décrocher le Graal avec le soutien que lui apporte Bess dou Niak. En clair, si on en croit le quotidien L’As, Serigne Mansour Sy Djamil, qui n’avait pas franchi le barrage du parrainage, a rejoint le candidat Issa Sall.

Si l’information est confirmée, tous les pronostics des Augures relativement au poids de Benno Bokk Yakaar dans les milieux tidianes vont être revus, malgré les consignes de vote, réelles ou déguisées, dont a bénéficié le chef de l’Etat sortant. Ce dernier comptait beaucoup sur Bess dou niak pour endiguer la concurrence du PUR, grande révélation des législatives de 2017. Pis, avec la nouvelle donne, Benno Bokk Yakaar est menacée dans toute la région de Thiès, voire sur l’axe Dakar-Thiès-Diourbel. En effet, si le candidat Idrissa Seck obtient les soutiens de Khalifa Sall et de Me Abdoulaye Wade, il pourrait facilement remporter le scrutin à Dakar et à Diourbel. Pour Thiès, Idy, Haguibou Soumaré, Thierno Alassane Sall, renforcés dans l’opposition, par le PUR et Besse dou Niak, poseront une séreuse équation à Macky Sall. Qui plus est, aussi bien le PUR que Bess dou niak sont bien implantés dans la banlieue dakaroise, ainsi que l’ont prouvé les résultats des locales de 2014 et ceux des législatives de 2017.

Pour mémoire, Serigne Moustapha Sy, leader du Mouvement Moustarchidines Wal Moustarchidates est l’homonyme de son illustre oncle Serigne Moustapha Diamil de Fass, père de Serigne Mansour Sy. C’est dire que le ralliement de Bess dou niak au PUR peut avoir des effets au-delà de Tivaouane et environs, pour influencer les résultats issus du vote tidiane partout à travers le Sénégal, voire dans la diaspora.

Reste, en définitive, à savoir quel grand jeu va sortir Mcky Sall pour tenir la dragée haute face à cette « PURE » coalition tidiane.
Lundi 4 Février 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :