PROTECTION SOCIALE : les Retraités expriment leur reconnaissance au Chef de l’État

Les Retraités affiliés à l’IPRES ont exprimé leur profonde gratitude au Président de la République suite à la récente audience que l’autorité leur a accordée.


Pour les personnes du troisième âge, des avancées majeures comme la pension minimale, la mensualisation des pensions, la numérisation avancée des process des Institutions sociales ou encore l’extension de la hausse de 10% à des couches vulnérables comme les veuves ont été notées depuis 2012.
Réunies autour de leurs principales organisations faîtières que sont l’association des Retraités du Sénégal(ARS) et l’association générale des Allocataires du régime de l’IPRES (AGAR), les personnes du troisième âge expriment leur vive reconnaissance à l’endroit du Président Macky Sall qui n’a ménagé aucun effort pour veiller à leur épanouissement et à la satisfaction de leurs doléances dans un contexte délicat de crise économique généralisée à travers le monde.
Pour Pape Mamadou Tandian, Président de l’AGAR, de 2012 à nos jours, des réformes majeures et des décisions fortes ont permis la hausse des pensions à hauteur de 50% sous l’impulsion du Conseil d’Administration de l’IPRES dirigé par Mamadou Racine Sy.
Poursuivant, notre interlocuteur est aussi d’avis que le Chef de l’État devrait mettre en place un fonds dit de soutien à l’IPRES qui serait alors alimenté par les prochaines ressources tirées de l’exploitation du pétrole et du gaz.
De même, le dirigeant de l’AGAR plaide pour l’instauration d’une pension intégrale de veuvage de deux ans pour accompagner certaines veuves très démunies.
Une occasion saisie d’ailleurs par Adama Sarr, Présidente de l’association des veuves et orphelins du Sénégal pour adresser des remerciements appuyés à Madame Mariame Faye Sall,  Présidente de la fondation Servir le Sénégal, un des plus grands mécènes des veuves et orphelins depuis 2016 à travers des dons et appuis multiformes.
Pour Mouhamadou Bachir Fall de l’ARS, l’audience présidentielle n’est pas un acte banal et anodin, il s’agit plutôt d’une véritable marque de considération à l’endroit de toutes les personnes du troisième âge qui jouent un rôle social central dans nos familles, cellules de base de la société.
Le Doyen Médoune Dème de la même association lui a emboîté le pas en rappelant que le Président de la République avait vu juste en accordant l’exonération des impôts à l’IPRES, une Institution œuvrant au quotidien au bénéfice d’une des couches les plus vulnérables du pays.
Très en verve, Mamadou Dia Fall, Coordonnateur du groupe de veille et d’alerte des Associations de Retraités affiliées à l’IPRES, a pour sa part vivement félicité le Chef de l’État, Président de l’Union africaine qui a récemment obtenu de la Russie la levée des restrictions sur l’importation de denrées de base comme le blé au plus fort de la crise ukrainienne.
Idem pour Oumar Ndiaye, Président des Associations de Retraités de Thiès qui a promis une mobilisation massive des personnes du troisième âge pour le triomphe des idéaux du Président Macky Sall.
La protection sociale et la promotion d’un capital humain de qualité figurent en bonne place dans l’axe 2 du Plan Sénégal émergent (PSE).
Jeudi 28 Juillet 2022




Dans la même rubrique :