PROGRAMME D'ASSAINISSEMENT DE 10 VILLES : MANSOUR FAYE LANCE OFFICIELLEMENT LES TRAVAUX POUR PLUSIEURS QUARTIERS DE SAINT-LOUIS


Dans le cadre de son programme d’assainissement de dix villes, le ministre de l’hydraulique Mansour Faye a procédé au lancement officiel des travaux d’assainissement des eaux usées au niveau de Saint-Louis.
Ces travaux d’un montant global de 15, 5 milliards de francs CFA vont particulièrement améliorer l’assainissement des zones suivantes : Guet-Ndar, Pikine 1 et 2, Pikine route de Dakar, Ndiolofène Sud, Cité Niakh, Diamaguène et Ndiolofène Nord. La zone périurbaine de Sanar Peulh, Cité Saed Boudiouck, Ngallèle Nord et Sud sont aussi intéressées par ce programme de grande envergure.  

En présence du Dg de l’Office National de l’Assainissement du Sénégal ONAS, des autorités administratives, coutumières et religieuses, le ministre Mansour Faye dans son discours n’a pas manqué de faire comprendre aux populations de ces quartiers de Saint-Louis que les travaux prévus dans ce cadre portent  essentiellement sur la réalisation de 75,2Km de réseaux d’eaux usées et 6200 branchements domiciliaires. Il est aussi prévu de construire dans la commune de Saint-Louis 10 stations de pompage d’eaux usées, une station de pompage des eaux pluviales  à Pikine, une station de traitement des boues de vidange et 50 édicules scolaires.

Dans ce programme 7 stations de pompage seront aussi réalisées. Le lancement de cet important projet entre dans le cadre d’un programme global d’assainissement couvrant la période 2017 – 2019 de plusieurs localités dont Saint-Louis,  qui est également bénéficiaire, a souligné  le maire de la ville.

Dans le même ordre d’idée, le ministre de l’hydraulique et de l’assainissement a profité de cette occasion pour annoncer le lancement  prochain des travaux de l’ile de Saint-Louis pour un coût global de 8 milliards de FCFA  grâce au concours de la BADEA

Cet ambitieux programme permettra ainsi l’accès à un système d’assainissement adéquat  pour 7400 concessions supplémentaires qui seront branchées à l’égout.

En dehors de ces travaux de Saint-Louis, Mansour  Faye a aussi fait savoir que ce programme du gouvernement a été initié, avec l’appui de la Banque Ouest Africaine de Développement  pour un montant de 70 milliards de CFA et les villes bénéficiaires sont Matam, Tambacounda, Tivaouane et Touba.

Ces villes choisies auront toutes un réseau neuf d’assainissement collectif au moment où les villes Louga, Rufisque, Pikine et Cambérène auront des travaux d’extension et la densification de leur réseau d’assainissement.

Il est aussi programmé à Kaolack, la réalisation  d’un réseau de drainage des eaux pluviales et la construction de 500 édicules dans les écoles.

Ainsi plus de 400 000 personnes auront accès à des ouvrages d’assainissement appropriés dans ces 10 villes dont 300 000 à des branchements sociaux à l’égout.

Rappelons qu’auparavant, la première adjointe au maire, Mme Aïda Mbaye Dieng, au nom de la commune de Saint-Louis, a magnifié ce geste de haute portée sociale qui va à coup sûr améliorer le cadre de vie des populations de la ville tricentenaire...
Vendredi 3 Août 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :