PRÉSIDENTIELLE 2019 / 40 SÉNÉGALAIS CANDIDATS DÉCLARÉS - Entre ceux qui osent, ceux qui menacent et ceux qui cherchent le buzz... Tous à l'épreuve de ce tamis du parrainage !


À ce jour, et précisément à 6 mois de la prochaine élection présidentielle, ils sont une quarantaine de Sénégalais à avoir déclaré aux citoyens de ce pays qu'ils iront briguer leurs suffrages pour être le cinquième Président de la République du Sénégal. Une ambition bien trop grande pour certains d'entre eux qui ne cherchent, vraisemblablement, qu'à faire le buzz juste pour exister politiquement. D'autres n'ont qu'un objectif : rester au devant de la scène, se constituer menace potentielle à l'égard du pouvoir pour augmenter les enchères. Dans cette catégorie, il y a parmi eux qui iront jusqu'à l'élection. Ils savent qu'ils ne gagneront rien, mais pourront jouer les bons rôles en cas de second tour pour, éventuellement, faire partie de la future équipe dirigeante. 
La dernière catégorie et c'est la moins peuplée, c'est celle qui a de réelles chances de gagner les joutes dès le premier tour ou, à défaut, d'aller au second tour. N'oublions pas ces candidatures considérées compromises par certains observateurs et analystes politiques annonçant le niet '' inéluctable '' qui leur sera opposé par le Conseil Constitutionnel pour cause de démêlés avec la justice. Nous en sommes encore relativement loin.

Parmi les candidatures déjà déclarées à travers les médias, mises à part celles évidentes du Président Macky Sall, de ses challengers naturels que sont Idrissa Seck, Khalifa Sall et Karim Wade, l'on peut retenir celles de plus d'une trentaine d'autres Sénégalais qui sont, dans le désordre :  Serigne Moustapha Mbacké Ibn Serigne Cheikh Gaïndé Fatma Mbacké de Nasru, Samuel Sarr  du '' Mouvement 2019, Sopi Sénégal'' , Cheikh Hadjibou Soumaré de '' Hadjibou 2019, Démocratie et République'', Pape Diop (Bokk Guiss Guiss) ,  Malick Gakou du Grand Parti,  Pierre Goudiaby Atépa l'architecte,  Thierno Alassane Sall de la (République des Valeurs) , Mamour Cissé du Psd/Jant Bi,  Serigne Modou Bousso Dieng de '' Touba '', Ngouda Fall Kâne de ''Jaam Ak Khéwal '', Boubacar Kamara du mouvement ''Jèngu ''. Il y a aussi Bougane Guèye Dani de '' Gëum Sa Bopp'', Abdoul Mbaye d'Act, Mamadou Lamine Diallo de Tekki, le Capitaine Mamadou Dièye, militaire radié,  Moustapha Mamba Guirassy de ' "Sénégal Uni Pour le Développement '', Aïda Mbodj de l’Alliance nationale pour la démocratie - And/Saxal Liguey, Sidy Bouya Mbaye de ''L'Alliance Pour la Confiance Citoyenne,  Badou Kâne de ''Démal Sunu Bopp'', Assoumana Dione de ''Jaamu Askanwi '',  Ousmane Sonko de Pastef,  Me Mame Adama Guèye de. Sénégal Bou Béss '', Issa Sall du Parti de l’Unité et du Rassemblement, Nafissatou Wade (Convergence Déggu jëf),  Thierno Bocoum de '' AGIR '',  Ndella Madior Diouf de la '' Réconciliation Nationale pour l'Unité Africaine '',  Cheikh Alassane Sène de '' Dadj Deup '', Ibrahima Hamidou Dème du mouvement '' Ensemble '',  Françoise Hélène Gaye la facebooker, d'Ibrahima Sylla l'universitaire etc...

Laissez-nous vous annoncer que trois autres candidats à la candidature sont déjà dans les tuyaux et seront prochainement portées à la connaissance du public.

À ce rythme, d'ici à la présidentielle, l'on devrait se retrouver avec une cinquantaine de candidatures que la loi portant parrainage des candidats se chargera de '' raisonner ''.
Samedi 18 Août 2018
Dakaractu




1.Posté par Pierre Dieng le 20/08/2018 13:22

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :