PÉNURIE D'EAU À TOUBA / Serigne Cheikh Say dépêche des citernes... Touba Ca Kanam achète 3 pompes.


À Touba, il suffit qu'un forage tombe en panne pour que 20 villages, au moins, plongent dans des difficultés énormes. L'eau manque subitement et les populations sont obligées de crier très fort pour se faire entendre par des autorités parfois visiblement occupées à autre chose. Depuis deux mois, 5 forages ont arrêté  de fonctionner. Il s'agit de ceux de Rahmatoul  Ahad, de Sam, de Lansar, de F Kébé et de F4.  

Une situation regrettable en cette période de pandémie de la maladie à coronavirus.  Plusieurs fois, les femmes sont sorties de leurs maisons à Madyana, Sam Buqatul Mubarak,  Ndamatou, Darou Marnane etc..., brandissant  des bassines vides, pour se faire entendre. 

Visiblement touché par ce calvaire subi par les populations, Serigne Cheikh Say Mbacké Ibn Serigne Souhaïbou a dépêché des camions citernes dans bon nombre de quartiers de Madyana dépassant au quotidien 200 000 francs en carburant. Un geste hautement apprécié par les bénéficiaires. 

À peine le calvaire amorti pour Madyana, que l'association Touba Ça Kanam est intervenue en achetant 3 pompes d’une capacité de plus de 200 mètres-cubes par heure. Abdou Fatah Guèye signale même que deux autres autres pompes sont recherchées pour faire fonctionner l'ensemble des 5 forages.  
Au moment ou ces lignes sont écrites, deux forages ont repris du service, un troisième le sera aujourd'hui. Touba est donc soulagée plus ou moins...
Mardi 14 Avril 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :