PDS À TOUBA/ Des libéraux interpellent Wade : - Sur le jeu trouble de Boubacar Camara... Sur les 500.000 nouvelles inscriptions sans carte d'électeur et sur le transfert des électeurs


Les libéraux de Touba sont revenus à de meilleurs sentiments vis-à-vis du Président Wade à qui ils demandaient de leur trouver un plan B étant donné que la candidature du Karim Wade était de plus en plus improbable. Serigne Souhaïbou Mbacké, chargé des élections du Pds à Touba ( le seul qui menait du reste le combat)  a, face à la presse, reconnu '' la grandeur d'âme '' du Patriarche libéral. 

''Après notre grogne, le Président Wade m'a personnellement joint au téléphone. J'ai compris que quand un homme de 90 ans continue de se battre pour son pays, notre devoir est de le suivre et de le soutenir. Nous avons aussi aimé son humilité en reconnaissant qu'il s'était trompé sur le cas Madické Niang. Un autre à sa place, au vu de tout ce qu'il représente, aurait préféré poursuivre la polémique et le bras de fer ' dira le chef religieux qui ne manquera pas, par ailleurs, de saluer '' la loyauté '' de l'avocat Saint-Louisien et  '' sa franchise '' 

LE CAS BOUBACAR CAMARA

'' Toutefois, poursuit Serigne Souhaïbou Mbacké, nous avons une équation à plusieurs inconnues qu'il nous faut résoudre. Nous avons besoin d'avoir des éclairages sur le cas Boubacar Camara. Nous l'avons vu ici à Touba récolter des signatures prétextant qu'il est sous le couvert de Karim Wade. Et les populations ruent vers lui. Son manège dure depuis quelques jours et nous ne savons pas si ces allégations sont vraies ou fausses. Nous interpellons directement le Président Wade sur cette question ''.  Serigne Souhaïbou Mbacké de s'interroger aussi sur le démarrage tardif de la collecte de signatures. '' Pour le Pds , la collecte n'a pas encore véritablement démarré dans la cité religieuse alors que nous sommes dans un bastion libéral. Nous perdons beaucoup de temps et nous risquons de perdre aussi du terrain par rapport à nos adversaires immédiats ''.

500 000 INSCRITS SANS CARTES

L'autre interpellation adressée au Président Abdoulaye Wade concerne ces 500 000 Sénégalais nouvellement inscrits sur le fichier électoral et incapables d'entrer en possession de leurs cartes d'électeur. '' Nous avons besoin que notre leader sache qu'un vol massif est en train de se préparer à Touba. Un demi -million de personnes ont fini de s'inscrire à Touba sur le fichier. Jusqu'au moment où je parle, ces personnes ne parviennent pas à récupérer leurs documents. Nous lui demandons de nous aider à combattre cette injustice. Et puis, la mouvance présidentielle s'apprête à frauder . Elle se prépare à transférer des électeurs . Son objectif est de gagner Touba, vaille que vaille. Si nous ne réagissons pas tout de suite, nous verrons notre suprématie remise en cause ''.

Serigne Souhaïbou Mbacké, l'un des rares responsables politiques du Pds à résider à Touba et à poursuivre le combat politique au moment où ces autres camarades leaders semblent abandonner le terrain à l'Apr, entreprend de faire une tournée pour demander aux populations de refuser de signer pour un quelconque candidat et de rester à l'écoute du Président Wade dont les réponses sont attendues sur ces interpellations...
Samedi 15 Septembre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :