PARC ÉOLIEN DE TAÏBA NDIAYE : Senelec et Lekela accélèrent la cadence

Lekela, l’entreprise de fourniture d’énergie renouvelable qui délivre des projets à grande échelle en Afrique, a fait hier une livraison historique de pièces de turbine éolienne de Vestas au Port Autonome de Dakar. Ces pièces, transportées par voie routière, constituent les premières livraisons de matériel de production du Parc éolien de Taïba Ndiaye (Petn)


Cette étape importante pour le parc éolien de 158,7 MW représente une avancée significative dans le processus de construction qui a démarré en décembre 2018. 
La livraison a été marquée par une cérémonie organisée par le Port autonome de Dakar et Lekela. La cérémonie a vu la participation de Mouhamadou Makhtar Cissé, ministre du Pétrole et des énergies, de Son Excellence Tulinabo S. Mushingi et de Son Excellence George Hodgson, respectivement ambassadeurs des Etats-Unis et du Royaume- Uni, de Pape Mademba Bitèye, Directeur général de Senelec, d’Aboubacar Sadikh Bèye, directeur général du Port Autonome de Dakar, d’une délégation de la Banque Mondiale, et de Massaër Cissé, directeur général de Lekela Sénégal.
Une fois construit, le parc éolien comprendra 46 éoliennes Vestas pouvant produire chacune 3,45 mégawatts. Elles s’appuieront sur une tour en acier tubulaire de 117 m et auront une longueur de lame de 61,7 m, ce qui donnera une grande surface balayée de 12 469 m2. Cela permettra aux éoliennes de maximiser la quantité d'énergie capturée par le vent. 
En plus de créer des centaines d’opportunités d’emplois durant les phases de construction, le Petn engagera un large programme socio-économique dans la région de Taïba Ndiaye afin de développer des moyens de subsistance durables pour la communauté locale. 
Des projets visant à améliorer l'agriculture locale, à fournir des possibilités de formation professionnelle, à rénover ou à construire des infrastructures locales comptent parmi les principaux points de ce programme qui durera 20 ans et investira jusqu'à 20 millions de dollars sur la durée de vie du parc éolien. Un nouveau marché a d’ores et déjà été construit pour offrir un environnement commercial sûr aux femmes locales, et un nouveau centre informatique est en cours de construction pour les écoliers locaux.
« C’est un moment très important pour Lekela et pour le Petn», a déclaré le directeur général de Lekela Sénégal, Massaër Cissé. 
« Le projet qui n'était qu'une idée il y a quelques années, est en train de devenir rapidement une réalité sous nos yeux. Dans peu de temps, le Petn fournira de l’électricité à plus de deux millions de personnes au Sénégal. Déjà, des centaines d'emplois sont en train d’être créés dans la construction, et d’autres avantages résulteront de la création d'une infrastructure et de services pour les travailleurs dans le cadre d'un programme d'invetissement social de 20 ans qui profitera grandement à la région. »
Le Petn devrait commencer à transmettre de l’énergie au réseau local d’ici fin 2019 et fournira plus de 450 000 MWh d'électricité par an. Cela représente une augmentation de 15 % de la capacité de production du Sénégal et la fourniture d'électricité à plus de deux millions de personnes. 
« Cette centrale est le fruit d’un partenariat fécond entre Senelec et Lekela », a expliqué Pape Mademba Bitèye, directeur général de Senelec. « Ce partenariat a été rendu possible grâce à l’État du Sénégal et à l’appui des autorités locales qui nous ont permis de lever toutes les contraintes liées à ce type de projet en facilitant notamment la mise à disposition du foncier et les garanties nécessaires. Nous nous réjouissons de cette forme de collaboration multipartite entre Senelec, les promoteurs et les populations et attendons avec impatience la mise en service de la première phase vers la fin de l’année 2019 ».
Vendredi 24 Mai 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :