PAPE DIOUF : L'immigré qui a réussi, continue son ascension vers le ciel.


Eh oui, ce n'est pas le 1er avril, jour réservé habituellement à toute sorte de blagues, des plus sympathiques aux plus glauques. Notre Pape DIOUF international a été vaincu par ce virus du COVID-19 à Dakar ce mardi 31 mars 2020.

 

Tous les marseillais, les sénégalais, les français, les africains pleurent un homme sincère, courtois, humble, intelligent, engagé, éloquent, élégant et j'en passe.

 

Le premier président NOIR d'un grand club européen, en l’occurrence, l'Olympique de Marseille, a laissé une trace indélébile dans cette équipe de Football, en stabilisant les comptes de l'OM, en faisant venir Didier DESCHAMPS, en vendant Didier DROGBA pour un montant record en 2004 et surtout en 2006, il a envoyé l'équipe B des minots de l'OM à Paris face à l'équipe A du PSG pour soutenir les supporters marseillais qui n'avaient pas de places car il estimait que c'était pour nuire au club.

 

Presque chaque marseillais, chaque sénégalais, chaque français avait une histoire personnelle avec Pape tellement qu'il était simple, accessible et à l'écoute.

 

Je l'ai rencontré pour la première fois en 1998, dans ses bureaux situés aux docks en tant qu'agent de joueurs.Il avait promis à mes parents de m'appeler dès son retour en France pour rencontrer mon jeune frère footballeur, qui depuis, avait intégré le centre de formation de l'OM.

 

Ensuite je l'ai interviewé à plusieurs reprises sur radio galère Marseille mais aussi pour la télévision du Sénégal la RTS et à chaque fois, il avait un petit mot d'encouragement pour me pousser vers l'excellence.

 

Nos émissions sportives finissaient toujours par bifurquer sur l'actualité politique, économique et sociale en Afrique et d'ailleurs, il me dit un jour : tu sais Lamine, " le seul développement qui existe en Afrique, en ce moment, c'est le sous développement ", et nous devons faire face.

 

Pape DIOUF a toujours répondu présent aux manifestations de parrainages des événements sénégalais organisés à Marseille : soirée dansante, journée culturelle, élections miss Sénégal, promotion de la lutte sénégalaise, soirée de Gala pour lutter contre le Diabète au Sénégal et plein d'autres actions encore.

 

A Marseille, on ne tarit pas d'éloges sur notre PAPE, d'ailleurs en 2013, au forum annuel de l'association AFAP (Association des familles africaines de Provence ), je l'ai interpelé publiquement pour lui demander de se présenter aux élections municipales vue son charisme, son implication dans cette ville, son autorité et surtout son unanimité autour de l'essentiel, mais son humilité l'en avait empêché. Pape DIOUF estimait que son parcours était un concours de circonstances et qu'il n'y était pour rien.

 

Il avait finalement accepté de se lancer à 2 mois des élections en 2014 mais le train était déjà parti.

 

Pape DIOUF, le 1er sénégalais mort du CORONAVIRUS à Dakar est peut être un symbole pour montrer aux nihilistes et à ceux qui accréditent des théories complotistes, que le virus tue et n'épargne personne.

 

Lamine DIAKHATE

Citoyen engagé à Marseille et

Présentateur de l'émission le plateau du Sénégal sur Radio galère.

 

Mercredi 1 Avril 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :