Ouverture de l’AIBD : Cirque et incompétence notoire des autorités locales ! (Par Khaly Diouf)

À quelques jours de l'ouverture de l'AIBD, notre équipe municipale, adepte des réveils tardifs, se bouge subitement prétendant être avec la population et dans la défense de leurs intérêts.


Ouverture de l’AIBD : Cirque et incompétence notoire des autorités locales ! (Par Khaly Diouf)
Rétrospective : Lundi 27 Novembre 2017 marque le début de la mise en scène avec comme leitmotiv un dossier audiovisuel.
Dans ce cirque, au relent d'une machination, diffusée par la 2s TV, nous avons pu remarquer deux camps celui de la mairie prétendant défendre les intérêts de la population et celui du camp au pouvoir (APR/Diass) chantant les éloges du Président Macky Sall.
Cette pièce de théâtre à plusieurs tableaux, montre encore une fois tout le manque de maitrise de l’équipe municipale ainsi que la malhonnêteté et le manque de sérieux de ses acteurs. Ils cherchent d'une part à corriger leur manque d'implication réelle dans la défense des intérêts de Diass et d'autre part de saisir l'occasion pour se doter une vitrine politique afin de taper dans l'œil de leur bienfaiteur, le President Macky Sall.
En effet, la posture affichée par notre équipe municipale dans ce dossier est de la poudre aux yeux. Depuis 10 ans, cet aéroport est en construction. Depuis plus de 10 ans, c’est la même équipe municipale qui est en place.
  • Pourquoi alors attendre aujourd'hui, 10 ans après, et à quelques jours de la livraison de cette infrastructure, pour nous parler de dédommagement des terres expropriées aux populations ?
  • Pourquoi attendre 10 ans pour oser nous parler des zones d’extensions ou de servitudes ou je ne sais quoi encore ?
  • Pourquoi durant tout ce temps, le conseil municipal n’a jamais parlé de ces terres prises par AIBD sans délibération du conseil municipal (je doute même qu’il n’y ait pas eu de délibération de la mairie) ?
Pourtant, un collectif a été mis en place par la population locale depuis belle lurette pour protester contre l'extension des zones de servitudes de l'aéroport. La population laissée à elle seule a organisé, par le biais de ce collectif des rassemblements, des marches et autres actions pour faire reculer l'Etat et mettre au-devant les intérêts exclusifs de la population. Où était la mairie durant tout ce temps ?
Encore faudrait-il noter que les immeubles qui poussent en face de l'aéroport en partant de Kirène village sont sur des terres dont les propriétaires n'ont toujours pas compris ni les raisons ni le mécanisme adoptés pour leur prendre leur bien.
Dans la même continuité, il se susurre que toute cette partie, c'est à dire le triangle de la route de Kirène - Autoroute Péage - Route Nationale 1, sera exproprié et servira de servitude pour l’aéroport.
Je repose alors ma question : Où était notre équipe municipale lorsque toutes ces décisions étaient prises ?
En voyant ces « patins » de conseillers municipaux et un adjoint au maire marionnette, dans leur cirque audiovisuel, je me suis posé la simple question de savoir qu’avons-nous fait pour mériter une équipe municipale composée d’élus incapables et incompétents qui trônent sur notre commune ?
Ce n’est pas après avoir bradé toutes nos terres qui restaient en dehors de l’aéroport que ce conseil municipal va se positionner comme défenseur de la population. Si la population est devenue spectatrice de ce qui se passe sous ses yeux, c’est uniquement et entièrement de la faute du Maire.
Cet aéroport ne saurait être l’arbre qui cache la forêt, Il ne peut en aucun cas nous faire oublier la gestion catastrophique et nébuleuse du foncier à Diass.
Nous avons compris le jeu : faire croire à l'opinion surtout nationale que l'aéroport a pris toutes les terres de la commune. Non, ça ne passera pas comme ça, Il faut que nous parlions de ces innombrables lotissements irréguliers, de ces espaces qui devaient servir à l’extension de nos villages qui ont été cédés à des promoteurs véreux, il faut que nous parlions de tous ces conseillers municipaux qui sont devenus riches comme Crésus sans crier gare. Et dire, en tant qu'habitant de la localité, nous ne leur connaissions auparavant aucune source de revenus justifiant cet actif.
Concernant, l'autre partie (APR Diass) qui défend l'intérêt exclusif du parti au pouvoir dans le dossier diffusé par la 2stv, nous leur demandons d'arrêter de nous prendre pour des demeurés que nous ne sommes pas.
Le débat consiste à parler des réels problèmes de la localité, c'est à dire l'insertion immédiate de nos jeunes dans cet aéroport, les retombes de l’aéroport dans notre commune entre autres et qu’on ne nous parle surtout pas de niche d’emplois.
Dans leurs délires théâtraux, ils osent avec leur Leader local laudateur du Président Macky Sall, nous parler de probable insertion des jeunes dans l'avenir alors que l'aéroport va s'ouvrir dans 10 jours.
Il faut être sérieux et toucher le réel problème et arrêter de surfer sur nos têtes. Il faut arrêter cette tromperie.
Pour ma part, tous les fils de la localité doivent se départir des calculs politiques et se battre pour que cette infrastructure soit bénéfique à notre terroir en guise de contrepartie pour avoir cédé nos terres.
Tous les deux camps font de la mise en scène avec des tableaux escamotés et des acteurs loin d'être sérieux.
Nous le répétons une fois de plus la population locale est le plus grand perdant de cette affaire de l'aéroport et cela, est de la responsabilité exclusive de nos représentants communaux. Nos élus n’ont-ils pas été absents lors du Conseil Ministériel tenu au sein de l’aéroport ? Qu’on ne me dise pas qu’ils devaient s’attendre à une invitation : Une invitation chez eux, sans prendre les devants.
En attendant de poser le débat sur les autres aspects de cette infrastructure ainsi que les retombées fiscales ou les problèmes environnementaux causés par l’aéroport, il est important de régler ce problème crucial de l'insertion des jeunes.


Khaly Diouf
Samedi 2 Décembre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :