Ouverture de AIBD : Les assurances de Maïmouna Ndoye Seck


Ouverture de  AIBD : Les assurances de Maïmouna Ndoye Seck
Le ministre des Transports aériens et du développement des infrastructures aéroportuaires face à  la presse  autour d’un déjeuner, a donné des garanties pour faire de l’Aéroport International Blaise Diagne (Aibd) un hub aérien. Maïmouna Ndoye Seck estime qu’à  ce jour, toutes les conditions sont réunies pour le démarrage effectif des activités de l’Aéroport International Blaise Diagne prévu ce   jeudi 7 décembre 2017 et à compter de cette date, tous les vols aller comme retour se feront à Diass. Parlant des conditions environnementales, elle soutient que toutes les autorités de l’aviation civile des pays desservis prévoient leurs audits pour s’assurer que les conditions pour desservir sont réunies. Et parlant des compagnies, Maïmouna Ndoye Seck avance que toutes celles qui étaient à Léopold Sedar Senghor seront sur AIBD et même d’autres compagnies nouvelles ont confirmé leur desserte comme RWANDAIR et CAMAIR-CO.

A ce jour, presque tous les prestataires de service dédiés au domaine de l’aéroportuaire et des passagers, sont actuellement en cours d’installation sur la plateforme de Diass et mieux un
comité de transfert des activités de l’Aéroport de Dakar à l’Aéroport de Diass est en place depuis 2014, pour organiser et préparer l’ouverture du nouvel aéroport.
A en croire le ministre, la réalisation de l’Aéroport International Blaise Diagne situé à 47 Km de Dakar, est achevée depuis le 22 septembre 2017, date de réception provisoire des travaux.
Les opérations de calibration des équipements de la piste se sont déroulées avec succès du 14 au 19 juin. Les soutes à kérosène, construites par SMCADY aux normes internationales, ont une capacité́ de 7500 m3. Elles sont trois fois plus grandes que celles qui se trouvent à LSS et sont prêtes à ravitailler les appareils dès le 7 décembre. Les opérations de dépotage ont débuté depuis le 20 novembre.
Une nouvelle société de handling a été mise en place ; AIBD Aviation Services (2AS) qui démarrera ses activités dans les délais, grâce aux dispositions qui ont été prises.
Concernant le domaine du catering, le dispositif de SERVAIR est également prêt à débuter ses activités.


Un consortium d’entreprises, dénommé́ LIMAK-AIBD-SUMMA (LAS) a été́ créé en vue de l’exploitation commerciale de l’AIBD, avec un reversement de 456 employés des ADS détenteurs de contrats à durée indéterminés (CDI) et 88 employés de catégorie ‘’temporaire fixe’’.
Lundi 4 Décembre 2017
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :