Ousmane Sonko ou l’art de se débiner...


Il est fort en thème mais au moment de prouver ses dires  fallacieux, il disparaît de la scène. 
Ousmane Sonko refuse de se présenter à la Division des Investigations Criminelles pour confirmer et donner la preuve de ses déclarations tonitruantes calomnieuses sur la dite l’affaire PETROTIM . 
C’est une habitude à laquelle commencent à se faire les sénégalais. Pour rappel, il a refusé de répondre à la commission d’enquête de l’Assemblée nationale après avoir entretenu l’opinion d’une affaire foncière ayant entraîné un détournement de 94 milliards de détournements, fruit de son imagination et de sa volonté de manipuler les citoyens qu’il prend pour beaucoup moins intelligents qu’ils ne sont. 
Encore une fois dans l’affaire Petrotim montée de toutes pièces par des esprits revanchards et manipulateurs, Sonko, avec la désinvolture qu’on lui connait, refuse de répondre à la DIC pour dire ce qu’il est supposé savoir. Son attitude anti-republicaine constante n’a d’égal que sa malpolitesse et son insolence. 
Ou  Sonko se croit supérieur aux citoyens qui se rendent à la DIC sur convocation pour la manifestation de la vérité ou il sait bien que son entreprise de diffusion de fausses nouvelles sera démantelée en deux temps et trois mouvements. Sonko n’a qu’un objectif: calomnier au maximum pour qu’il en reste toujours un peu. Et recommencer le lendemain. Ousmane Sonko pense prospérer par la diffusion de nouvelles inventées afin de se bâtir une réputation de justicier mais en fait, il n’excelle que dans l’art de se débiner quand arrive l’heure de dire la vérité. Ousmane Sonko doit être démasqué systématiquement afin que sa vraie nature se révèle au grand jour: celle d’un mythomane manipulateur qui tente d’embarquer les esprits faibles et fragiles comme savent si bien le faire les djihadistes qui inspirent sa démarche. 

Ahmet Gueye
Coordinateur national
Justice Démocratie Paix
Mercredi 26 Juin 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :