Ousmane Sonko (Député) : « On exige le retrait de cette loi et nous allons attaquer la loi 2016 parce qu’elle est anticonstitutionnelle »


Le député de Pastef, candidat malheureux à la dernière présidentielle de 2018, révèle : « Nous allons attaquer la loi 2016 parce qu’elle est anticonstitutionnelle. On doit l'attaquer parce que les infractions primaires notées comme acte terroriste ne le méritent pas. Cette loi de 2016 la majorité des députés l’ignore. » 

Ce qui est paradoxal, fait-il savoir, c'est que « l’exposé des motifs de cette nouvelle loi ne prend pas en compte cette loi de 2016. C’est la loi 2018 sur la lutte contre le blanchissement des capitaux et le financement du terrorisme qui sont inscrits. Ce qui prouve leur magouille. Avec cette loi, on peut considérer que tous les Sénégalais sont des terroristes. Nous attendons le retrait pur et simple de cette loi... » 
Vendredi 25 Juin 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :