Ousmane Faye en campagne à Ngor, Yoff et Ouakam pour la réélection de Macky Sall : « Voter Ousmane Sonko, c’est voter pour un maître chanteur... »


 Après son début de campagne tonitruant qu’il a mené à Pikine avec une grande ferveur qui renseigne sur les chances de son candidat à passer dès le premier tour, Ousmane Faye va à la rencontre des populations du département de Dakar, notamment à Ngor Yoff et Ouakam.  Dans la déclaration qui a mis fin à ses activités, le leader de Manko Wattu Sénégal (MWS) n’a pas manqué de tirer des boulets rouges sur Idy et Sonko, non sans se réjouir des importantes réalisations du chef de l’Etat.
 
Les populations de Ngor, Yoff et Ouakam étaient d’un enthousiasme débordant à la vue du patron de MWS. Après des visites de proximité et l’animation de causeries sur l’importance de voter le Président Macky Sall dimanche prochain, Ousmane Faye a fait face à la presse pour informer sur la vraie nature des candidats de l’opposition, particulièrement les sieurs Ousmane Sonko et Idrissa Seck. Ainsi, a-t-il dit, « il faut que les sénégalais se rendent compte du danger qui les guette en votant le candidat de Pastef. Voilà un gars qui passe tout son temps à dire des contrevérités et a osé sapé les fondements de la République. Si les sénégalais prêtent attention à ses fausses déclarations, ils risqueraient d’être menés en bateau et faire tort à 14 millions de citoyens. Ousmane Sonko ne mérite pas qu’on s’attarde sur son cas, il ne peut pas gérer ce pays et n’a pas même pas l’étoffe nécessaire. Il est temps que les sénégalais sachent avec qui ils ont affaire avec le cas Sonko », a déclaré le patron de MWS. Sur le cas Idrissa Seck, Ousmane Faye rappelle aux sénégalais le caractère opportuniste du leader de Rewmi. « Idy a fini de fâcher tous les musulmans du monde avec sa maladroite sortie sur BakKa et Makka. Je voudrais dire aux sénégalais, avant d’aller aux urnes, que dans une autre démocratie, cet homme ne serait pas admis dans le territoire national, encore moins briguer leurs suffrages. Il ne cherche que le pouvoir, quid à faire des insinuations énormes sur la croyance des musulmans. C’est cet homme-là qui, le 24 février prochain, veut atterrir à la première station de ce pays. Mais, c’est peine perdue, tous les deux, ils n’y arriveront pas », a affirmé Ousmane Faye, devant des sympathisants et militants favorables à Macky Sall, candidat de l’espoir et de Benno Bokk Yakaar. Selon le leader de MWS, « seuls les aveugles ne peuvent voir les réalisations du chef de l’Etat. Macky Sall a fini de montrer qu’il mérite le plébiscite au soir du 24 février, et je suis sûr que les sénégalais vont lui renouveler leur confiance pour un second mandat, synonyme de maintien du taux de croissance pour atteindre l’émergence. Je vous exhorte donc à voter le Président Macky Sall pour lui assurer une réélection dès 15 h dimanche prochain », a-t-il déclaré à Ngor, Yoff et Ouakam.
Jeudi 21 Février 2019
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :