Organisation du secteur agricole dans la zone centre : Les acteurs du secteur s'accordent à une contractualisation.

Kaolack a été le temps d'une journée, la capitale des acteurs agricoles de la zone centre. Ils s'étaient donné rendez vous dans la capitale du Saloum pour discuter sur les voies et moyens de rentabiliser leurs activités et d'avoir une assise sur le marché.
Ainsi les industriels, les agriculteurs et les organisations paysannes ont tous répondu à l'appel de la tutelle à travers un séminaire d'échanges.
Tout est parti de l'Assemblée générale organisée par la CCPA. Assemblée générale à l'issue de laquelle les organisations paysannes avaient demandé l'appui de l'État dans le processus de contractualisation pour le rendre beaucoup plus efficient pour tous les acteurs. Aujourd'hui, ces acteurs agricoles toute filière confondue, demeurent convaincus que a contractualisation apparait comme le moyen le plus approprié pour organiser la production et la commercialisation des productions agricoles et pour ce faire, il faut assurer les défis de mise en marché des produits agricoles, ont estimé certains.
L'objectif visé à travers la rencontre de Kaolack est d'harmoniser l'ensemble des modèles de contrat proposés par les participants. Une rencontre qui vient à son heure selon la présidente de la fédération nationale des femmes rurales. Toutefois, Madame Ndiouck Mbaye confie qu'il existe bel et bien des difficultés liées aux finances. À en croire la responsable de la fédération des femmes rurales, seule l'organisation des assises de l'agriculture et du foncier pourra solutionner le problème lié à la commercialisation de l'arachide et de l'oignon entre autres produits...


Mercredi 7 Novembre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :