Organisation de la Présidentielle : Mamadou Lamine Diallo dénonce un surcoût de 3 milliards de FCFA


Le coût de l’organisation de l’élection Présidentielle devrait se situer à 6 milliards de FCFA au maximum en tenant compte des parties variable et fixe. C’est en tout cas ce que note Mamadou Lamine Diallo Président du mouvement « Tekki », dans la question économique de la semaine (la QES TEKKI). Mais dira t’il, pour « 6 466 964 électeurs potentiels et cinq candidats, le coût est estimé à 9 milliards selon le ministre en charge du coup d’État électoral de Macky Sall ».
En 2012, pour 5 500 000 électeurs, 14 candidats, le coût était de 4 milliards de FCFA a-t-il rappelé. « Corrigé de l’inflation faible dans ce pays, du nombre d’électeurs potentiels, y compris la diaspora,  du nombre de candidats, les  coûts de 2019 devraient se situer à 6 milliards au maximum en tenant compte bien sûr  des parties variable et fixe. Pourquoi 9 milliards alors, ce qui est un surcoût de 3 milliards » se demande t’il.
« L’Opposition a soutenu que le bulletin unique est la voie royale pour faire des économies dans l’impression des bulletins. Macky Sall a refusé  et fait le forcing. Il vient de faire adopter par l’annexe de son palais, son assemblée nationale, le code pétrolier. Le DSK du pétrole,  paniqué pour rendre visite à trois heures du matin, croît jubiler après le parrainage corrompu et  le code pétrolier ;  il reste le butin des élections de trois milliards de FCFA. Le peuple n’a pas dit son dernier mot »  a t’il dit pour finir.
Mardi 29 Janvier 2019
Dakar actu




Dans la même rubrique :