Omar Sarr sur sa participation au dialogue : « Ma participation à ce dialogue témoigne de l'importance que j'accorde à l'intérêt national au delà des considérations partisanes. »


Le coordonnateur du Parti Démocratique Sénégalais s'est résolument engagé à prendre part au dialogue national initié par le président de la République, malgré la décision prise par son parti de ne pas donner suite à cette invite du chef de l'État. " C'est vrai que notre parti a sorti un communiqué pour informer de sa non participation à ces concertations, mais je me devais personnellement d'être présent parce que les questions d'intérêt national sont au dessus des clivages politiques et de toutes considérations partisanes", a souligné le maire de la commune de Dagana. 
Revenant sur le premier dialogue sous le président Macky Sall tenu en 2016 ayant abouti à quelques résolutions, le membre du comité directeur du Pds a tenu à rappeler que le seul préalable posé par les libéraux étaient la libération de mon camarade de parti et non moins fils de l'ancien président Abdoulaye Wade. Un point qui, selon lui, a fait l'objet de beaucoup de discussions durant ce dialogue et ayant découlé à la libération de l'ancien ministre des infrastructures. 
Poursuivant sa logique, Oumar Sarr dit espérer avec ce dialogue, la libération de Khalifa Sall et le retour au bercail de Karim Meïssa Wade en exil depuis sa sortie en prison. La question du processus électoral s'est également invité dans les propos du coordonnateur du Parti démocratique Sénégalais. À en croire Oumar Sarr ce point doit être débattu de fond en comble pour qu'il puisse faire l'objet d'un consensus.
Mercredi 29 Mai 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :