Omar Sarr : "Le casier judiciaire et la carte nationale d'identité de Karim Wade ne peuvent être les causes d'invalidation de sa candidature"

Sorti du Conseil constitutionnel avec le récépissé de dépôt du dossier de candidature de Karim Wade, Omar Sarr a fait face aux journalistes. Pour d'abord faire part de la nouvelle, mais aussi pour expliquer à l'opinion nationale et internationale l'impossibilité de voir le casier judiciaire de Karim Wade ou encore son casier judiciaire influer sur la décision finale du Conseil constitutionnel. En clair, le secrétaire général adjoint du PDS est d'avis, avec force détails, qu'aucun de ces documents administratifs ne peut être la cause d'une éventuelle annulation de la candidature du fils de Wade.


Lundi 17 Décembre 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :