Occupation « illégale » du parking de l’immeuble Coseprim Vdn : Le maire Samba Bathily pointé du doigt!


C’est pour avoir cédé « illégalement » la petite portion qui restait de leur parking pour une somme de 20 millions, que le collectif des occupants professionnels de l’immeuble Coseprim sis sur la VDN a décidé d'en découdre avec le maire de Ouakam, après avoir saisi préalablement la DSCOS ainsi que le sous-préfet de Ngor-Almadies-Yoff.

Hier, dans la soirée, la police de Dieuppeul a évité le pire entre les éléments de la mairie indexée et les travailleurs de l’immeuble de construction qui étaient prêts pour des affrontements suite à « ce forcing du maire de Ouakam », accusé par le collectif qui ne dispose plus d’espace, s’indigne un des travailleurs de l’immeuble.

Malgré l’intervention des limiers, le collectif a servi une mise en demeure et une sommation interpellative au maire de Ouakam dans laquelle il fait savoir au maire de Ouakam, qu'il dispose de trente six véhicules avec la moitié de son espace initial après son premier forfait. Par conséquent, ces travailleurs de Coseprim confirment qu’ils ne quitteront pas ce lieu où ils exercent leurs activités professionnelles.

Pour rappel, nous souffle une source au cœur de cette affaire, sur convocation de la DSCOS, le collectif avait constaté que Samba Bathily avait cédé sous forme de contrat l'espace du Parking à des concessionnaires.

Aussi, le Directeur de la DSCOS avait trouvé un compromis en demandant au propriétaire de l'immeuble de diviser son espace en deux et de céder la moitié aux vendeurs de véhicules d'occasion puisqu’ils "disposaient d’un contrat en bonne et due forme de votre part et de nous contenter de la moitié de l’espace restant afin d’éviter une procédure judiciaire contre un élu du peuple, seulement le maire serait dans d'autres dispositions.

Toutes nos tentatives de joindre le maire pour recueillir sa version des faits sont restées vaines.

Affaire à suivre…


Dimanche 19 Décembre 2021
Dakar actu




Dans la même rubrique :