OFNAC : « Si la loi permet à l’organe de contrôle de convoquer des ministres, j’irais répondre, mais à ce que je sache, il n’en est rien » (Mansour Faye, ministre)


Le ministre du développement communautaire, de l’équité sociale et territoriale, Mansour Faye, ne songe pas une seule fois à poser le pied à l’Ofnac pour des explications sur sa gestion à la tête du ministère qu’il pilote et pour rendre compte de la distribution des denrées alimentaires au début de la pandémie de la covid-19. 

Du moins, il ne le fera pas devant ledit organe de contrôle, car relève-t-il, l’institution n’est pas habilitée à convoquer des ministres. « Si la loi permet à l’Ofnac de convoquer des ministres, j’irai répondre, mais à ce que je sache, il n’en est rien », a confié Mansour Faye.

Le ministre a notamment rappelé que l’agent de l’État qu’il est, a l’obligation de se soumettre à tous les organes de contrôle habilités et compétents à contrôler le travail qui lui a été confié.

« Dans ma gestion quotidienne, empreinte d’éthique, j’ai toujours à l’esprit l’idée de rendre compte aux populations et à qui de droit », a-t-il ajouté.

Mansour Faye s’est voulu beaucoup plus précis en soutenant « qu'il n’y a qu’une seule institution devant laquelle on a droit d’aller répondre en cas de convocation et c’est quand il y a commission parlementaire ». Le ministre s’exprimait à l’occasion d’une sortie médiatique tenue ce 02 octobre.
Vendredi 2 Octobre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :