Nouvel attelage gouvernemental / Abdoul Mbaye exprime son désappointement : « La montagne aura accouché d’une souris à nouveau »


Le président de la République a mis en place, hier, son deuxième gouvernement depuis sa réélection en mars 2019. Un nouveau gouvernement très critiqué par une bonne partie de l'opposition. C'est le cas notamment de l'ancien Premier ministre Abdoul Mbaye qui a profondément regretté ces hommes que le chef de l'État a maintenus.
Sur sa page Facebook, Abdoul Mbaye considère que le maintien de Malick Sall est une déclaration de guerre ouverte aux magistrats et à l’esprit de justice. Ce nouveau gouvernement est également le maintien de toutes les valeurs faibles du précédent gouvernement.

Pour l'ancien PM du président Macky Sall, ce dernier a montré un manque de considération vis-à-vis du peuple et une volonté de rester dans l’immobilisme, bref, de rester sur une même dynamique qui ne pourrait voir les difficultés des sénégalais être résolues. Ainsi, Abdoul Mbaye, de manière ironique, avança que "la montagne aura accouché d’une souris à nouveau."

Il fera également une analyse sur la position actuelle du leader du parti Rewmi qui a hérité de la présidence du Conseil économique, social et environnemental. "Le retour d’Idrissa Seck et la nomination de quelques uns de ses protégés prouvent le deal tant chanté depuis quelques temps", estime le patron de l'ACT.
 
En définitive, il estime que le dialogue national a été le prétexte d’une nouvelle forfaiture. "Les participants devraient se sentir trahis tout autant que les Sénégalais car la cosmétique a une fois de plus permis une nouvelle forme de maquillage". 
Lundi 2 Novembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :